jeudi 16 janvier 2014

Laurent Lamothe rencontre le comité de développement de la ville des Gonaïves

Laurent Lamothe rencontre le comité de développement de la ville des Gonaïves

Le Nouvelliste | Publié le : 15 janvier 2014

Le premier ministre Laurent S. Lamothe a rencontré, mercredi, les membres du comité de développement de la ville des Gonaïves sur l'utilisation qu'ils feront des 5 millions de dollars qui y seront investis dans le cadre du carnaval national qui doit s'y tenir du 2 au 4 mars 2014. Le comité s'est également entretenu avec le premier ministre sur l'État d'avancement des travaux d'infrastructures dans la cité de l'Indépendance.

Le président Michel J. Martelly a annoncé le 1er janvier 2014 que son gouvernement allait mettre à la disposition de la ville des Gonaïves une valeur de 5 millions de dollars américains pour des projets de développement. Deux semaines après cette promesse, l'argent se fait toujours attendre. Les Gonaïviens, encore impatients de voir le début de ces travaux, questionnent encore cette promesse du président de la République. Ces interrogations n'ont pas mis beaucoup de temps pour trouver une réponse apparemment satisfaisante.

Lors d'une rencontre tenue mercredi avec les membres du comité de développement de la ville des Gonaïves , le chef du gouvernement a confirmé que les 5 millions de dollars sont prêts et que les travaux vont commencer dans les jours à venir. Une nouvelle qui n'a pas manqué de réjouir les membres de ce comité formé uniquement des fils du département de l'Artibonite.

De son côté, le conseiller spécial du président et également coordonnateur général du plan de développement des Gonaïves, Youri Latortue, a fait savoir que les pourparlers entre le premier ministre et les membres du comité vont bon train et que les travaux vont démarrer sous peu. Selon lui, cette rencontre est la deuxième dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan de développement. «Le but de la rencontre d'aujourd'hui était de trouver une meilleure formule afin d'utiliser ces 5 millions de dollars dans des projets de développement durables, a-t-il dit. Nous sommes tombés d'accord sur un modèle qui consiste à répartir cet argent dans des projets d'infrastructures et du carnaval. Il nous reste une dernière rencontre ce vendredi afin de démarrer les travaux dans les meilleurs délais.»

Dans le cadre des projets de développement et pour préparer le carnaval dans des conditions idéales, le coordonnateur général du comité a, en outre, fait savoir qu'un montant de 2 500 000 gourdes de cette somme sera alloué à des projets de réparation des sites historiques et touristiques, notamment la rénovation des trois ''Lakou'' des Gonaïves: Soukri, Badjo et Souvenance qui sont des sites historiques et mystiques importants dans l'histoire de la cité de l'Indépendance . « Il y a également dans ce plan de développement un projet de rénovation de 1 000 maisons au niveau du département de l'Artibonite, a-t-il ajouté. La ville des Gonaïves pourra bénéficier d'un parcours touristique historique important après le carnaval.»

Youri Latortue a, en outre declare, que même après le carnaval, des travaux d'infrastructures continueront dans son département. « Certains projets à court terme termineront avant le carnaval; d'autres projets vont continuer après le carnaval pour donner à la ville des Gonaïves un nouveau visage, a-t-il dit. Nous sommes prêts pour le carnaval national et nous attendons tous les fêtards dans la ville. Plus d'une dizaine de sites historiques seront à découvrir et nous allons offrir notre hospitalité à tous les Haïtiens qui seront dans nos murs au cours de cette période.»

L'agent exécutif intérimaire des Gonaïves, Steevens Saint-Fleur, s'est montré très satisfait. « Cette rencontre nous a permis de mettre en place un comité de coordination formé des élus locaux et d'autres citoyens du département comme le député d'Ennery, Cholzer Chancy, le conseiller du président Youri Latortue et le délégué de la ville des Gonaives, a-t-il dit. Nous allons investir cet argent dans des projets qui peuvent mettre la ville des Gonaïves en valeur.» Concernant les 5 millions de dollars, M. Saint-Fleur a déclaré que le premier ministre a précisé lors de cette rencontre que l'argent est déjà disponible. D'après M. Saint-Fleur, la ville des Gonaïves est une ville à vendre. «Presque toutes ses rues sont asphaltées, a-t-il précisé. Nous avons l'électricité 24/24. Nous avons profité de cette rencontre avec le premier ministre pour présenter les différents axes stratégiques du plan de développement du département de l'Artibonite, spécialement de la ville des Gonaïves .»

Pour le délégué départemental de l'Artibonite et également membre du comité de développement, Jean Michel Auguste, '' c'est pour la première fois que son département va bénéficier d'un tel investissement'' dans des travaux d'infrastructures. « Nous sommes très satisfaits des avancées et nous avons présenté au premier ministre les principaux besoins des Gonaïviens, a-t-il précisé. Nous avons privilégié des infrastructures routières, la rénovation des sites touristiques, l'aménagement de la place d'armes et la construction d'un parc dans la ville des Gonaïves pour les enfants.» Pour le carnaval, Jean Michel Auguste croit qu'ils vont monter un comité tout juste après cette rencontre et qui aura pour tâche de travailler avec le Comité national du carnaval 2014. « Nous sommes certains que la fête sera une vraie réussite dans le département de l'Artibonite et pour tous ceux qui viendront visiter la ville des Gonaïves», a-t-il conclu.

Jocelyn Belfort 
jbelfort@lenouvelliste.com
Enregistrer un commentaire