jeudi 9 janvier 2014

Rencontre haitiano-dominicaine de Ouanaminthe: Lamothe satisfait

Le Nouvelliste,  

« Nou pale pou tout moun…Nou pa kite pèsòn deyò », a révélé le chef de la délégation haïtienne qui dit prioriser le dialogue dans le différend opposant les deux pays se partageant l'île. Interrogé à l'issue de la réunion ministérielle haitiano-dominicaine tenue ce mardi à Ouanaminthe, le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe n'a pas caché son enthousiasme d'avoir entamé « un dialogue franc et direct avec la république voisine, dans le respect mutuel et réciproque ». « Lorsque des problèmes surgissent entre deux pays, la seule façon de les résoudre, c'est de dialoguer, de discuter et d'exposer les problèmes d'un côté et de l'autre », a indiqué le chef de la délégation haïtienne, après de longues heures de négociations à huis clos avec la délégation dominicaine. « Beaucoup estiment que nous avons pris des risques en venant participer à ces assises, mais je pense que le plus grand risque est de ne pas dialoguer », a expliqué le chef de la délégation haïtienne. « Nous avons discuté de tous les problèmes relatifs aux deux pays », a laissé entendre le Premier ministre haïtien, qui a remercié les autres membres de la délégation haïtienne et les représentants de la République bolivarienne du Venezuela, l'Union européenne, l'Organisation des Nations unies, la Communauté des Caraïbes (CARICOM) qui ont également pris part à ces assises, en tant qu'observateurs. « Les points essentiels et importants, nous les avons discutés de façon multilatérale et le commerce transfrontalier, le dossier des étudiants, des travailleurs et autres, nous les avons discutés de façon bilatérale », a révélé le chef de la Primature, après la déclaration finale lue conjointement par le Premier ministre d'Haïti, Laurent Lamothe, et le ministre dominicain à la Présidence, Gustavo Montalvo. « Ce que réclame le peuple haïtien ce n'est qu'un traitement avec respect, dans la dignité et dans son droit, qu'il le reçoive…C'est ce que nous voulons », précise Laurent Lamothe, abordant sur son passage l'épineux problème de l'immigration. « Nou pale pou tout moun…Nou pa kite pèsòn deyò », a résumé le Premier ministre avant de s'envoler pour la capitale haïtienne. D'autres assises sont prévues pour le mois prochain en république voisine.

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter : @gedemax

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
   
  
 But you can't fool all the people all the time."
 (
   
  Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
  ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire