lundi 20 janvier 2014

Si Aristide pa enkilpe, sepa Lavalas ki touye Jean Dominique...(Reflexion Cyrus Sibert)

Ala pay! Mwen paka konprann ankèt sa kote yo enkilpe yon seri de moun Lavalas sou senp deklarasyon Oriel Jean. Sa sanble ak yon operasyon bouk emisè kote yap sakrifye yon seri de moun pou klase yon dosye anbarasan. Pouki sa ankèt la pa chache moun ki dèyè asasina plizyè temwen nan dosye sa? Guen yonn yo lenche nan men lapolis. Ki wol polisye yo nan destriksyon prèv sa yo. Bagay sa pa bon ditou pou imaj la justis Ayisyènn. Mwen pa Lavalas men se pa nomal pou yap sakrifye moun Lavalas konsa. Ann swete nan jijman an plis verite va soti. Pa egzanp ki moun ki pral fè'm kwè ke senatris Mirlande Libérus Pavert te ka leve pran gwo desizyon elimine yon pisan zanmi prezidan Aristide tankou Jean Dominique. Mwen pa mande akize Aristide, sa ka rive asasina a pa soti kote'l, men fok ankèt la aprofondi pou'l guen yon swit lojik. Si se Lavalas ki touye Jean Dominique, Aristide paka pa ladan'l, si Aristide pa ladan'l, sepa Lavalas ki touye'l alos fok yo jwenn moun yo ki touye'l. E mwen panse rechèch moun ki fè asasinen 2 temwen yo ka pote plis limyè nan dosye sa.
___________

L'ancien président Aristide aurait ordonné l'assassinat de Jean Dominique/Neuf inculpations, dont celle de Mirlande Libérus Pavert, très proche de l'ancien leader lavalas
Publié le vendredi 17 janvier 2014

Neuf personnes, dont des proches de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, ont été officiellement inculpées dans le dossier de l'assassinat le 3 avril 2000, du directeur de Radio Haïti Inter, Jean Léopold Dominique, et d'un gardien de la station, Jean-Claude Louissaint.

La sénatrice Mirlande Libérus Pavert, résidant actuellement aux Etats-Unis, ex-responsable de la Fondation Aristide pour la démocratie et très proche de l'ancien président Lavalas, est considérée comme l'auteure intellectuelle de l'acte quoique, dans le rapport du magistrat, il est précisé que des témoins-clé, dont l'ex-chef de la sécurité de M. Aristide, Oriel Jean, ont affirmé au Cabinet d'Instruction que ce dernier avait déclaré en leur présence que Mme Lubérus avait pour mission de réduire Jean Dominique au silence pour qu'il n'ait pas à contrarier son projet de retour au pouvoir en l'année 2000.

La prêtresse du vodou Annette Auguste, alias Sô Ann, militante lavalas alliée actuellement au président Michel J. Martelly, l'ancien maire adjoint de la capitale Gabriel Harold Sévère, les nommés Frantz Camille alias Franco Camille, Jeudy Jean Daniel, Markenton Michel, Mérité et Dimsley Milien, Toussaint Mercidieu figurent sur la liste des inculpés.

Dans le rapport du juge, Jean-Bertrand Aristide et son ex-chef de sécurité Oriel Jean, sont considérés comme des témoins importants. [jmd/RK]

Source: Radio Kiskeya
 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire