samedi 22 février 2014

Haïti - Politique : Le Président Michel Martelly a été reçu à l'Élysée


Haïti - Politique : Le Président Michel Martelly a été reçu à l’Élysée
Vendredi, deuxième jour de sa tournée européenne, le Président Michel Joseph Martelly, a été reçu officiellement à l’Elysée, par le Président François Hollande...

Cette rencontre, s’est déroulée en présence, côté français de Victorin Lurel, le Ministre des Territoires d’Outre-mer et Yamina Benguigui, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie et de Pierre Richard Casimir, Ministre des Affaires Étrangères et
de Wilson Laleau, Ministre de l'Économie et des Finances du côté haïtien.

Cette rencontre a permis au Président Martelly d’adresser ses remerciements au Gouvernement et au peuple Français pour leur support à Haïti. Elle a été aussi l’occasion pour le Chef de l’Etat de parler des avancées d’Haïti ces dernières années dans les domaines de la sécurité, des investissements, de la croissance économique et de la liberté de la presse. Le Chef de l’Etat, qui plaide pour que les Haïtiens prennent leur destin en main a clairement défini sa priorité dans le cadre de la coopération avec l’Hexagone « Voir les entreprises françaises venir s’installer en Haïti, afin de profiter des multiples opportunités d’affaires qu’offre le pays et ainsi créer des emplois et de la richesse est l’objectif poursuivi par mon administration. Ce dont a besoin mon pays aujourd’hui, c’est de partenariat et non d’assistanat », a déclaré le Président Martelly.



Le Président de la République a, par ailleurs, sollicité l’accompagnement des Français dans les secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et de la sécurité.

De son côté, le Président François Hollande s’est montré très satisfait des réalisations de l’Administration Martelly et manifesté beaucoup d’intérêts pour la nouvelle orientation prise par la diplomatie haïtienne. Le Président Français s’est dit disposé à accompagner Haïti dans l’organisation des prochaines élections. Il a également évoqué les richesses culturelles du pays. L’élection récente de l’écrivain Dany Laferrière à l’Académie Française de même que la Francophonie a également figuré au menu des discussions entre les deux Chefs d’État.

Au terme de cette rencontre de près d’une heure et demi, le Président Martelly a invité son homologue le Président Hollande, à venir en Haïti. Une proposition à laquelle le Président français a réagi positivement, promettant d’honorer cette invitation lors de sa prochaine tournée dans la Caraïbe.

Les deux Président se sont ensuite adressés aux journalistes sur le perron de l’Elysée

Président François Hollande :
« [...] Haïti a plein de projet pour l'avenir, notamment pour l'éducation et la France sera à ses côtés, pour que non seulement la langue française mais aussi le savoir, la connaissance, puissent être partager. Nous avons aussi des projets d'infrastructures en commun, et j'ai demandé aux entreprises françaises de pleinement participer à l'ensemble des appels d'offres, qui seront lancés en Haïti. Enfin, nous avons déjà évoqué la francophonie la culture même si nous ne voulons pas simplement réduire nos relations à cette dimension là [...] Nous avons également parler de la coopération régionale, c'est à dire de cette présence de la France, aux Antilles qui justifie encore les relations que nous devons avoir avec Haïti. Il y a des dizaines de milliers d'haïtiens qui vivent en France et notamment dans nos régions d'outre-mer. Nous avons également dit notre disponibilité pour faciliter l'organisation de l'État, la justice, pour que le Droit puisse prévaloir et là aussi, des coopérations avec nos écoles de formation pourront être mené à bien, de manière à ce qu’Haïti puisse restaurer aussi son État et préparer les échéances électorales, qui sont d'ores et déjà prévues pour l'année 2014. Tout cela nous conduira dans les prochains mois à venir je l'espère en Haïti, merci Président. »

Président Michel Martelly :
« Merci monsieur le Président, je dois vous dire que cela a été un plaisir pour ma délégation et pour moi-même d'avoir été reçu par vous monsieur et par votre délégation. Vous l'avez bien dit, nous avons une histoire, mais cette histoire c'est un héritage, aujourd'hui nous avons pour devoir de définir l'avenir et ce que nous avons fait. Vous avez pratiquement tout dit mais vous avez omis de dire, que nous avons aussi parlé de questions de sécurité et aussi pour Haïti, de pouvoir bénéficier de l'expertise par exemple en l'ENA [École Nationale d’Administration], des questions assez importantes pour nous [...] Une nécessité pour nous d'oublier les émotions du passé et de renforcer la coopération, que ce soit dans les secteurs de l'éducation, du secteur touristique, des questions de sécurité [...] la nécessité d'avoir des unités spécialisées, les questions économiques, les élections donc tout cela a été abordée. On a eu de bonnes discussions et j'aimerais tous simplement vous remercier monsieur le Président et du même coup remercier les français, puisque ça ne date pas d'aujourd'hui la coopération avec Haïti, on a eu des moments difficiles [...] malgré vos problème vous n’avez jamais laissé tomber Haïti, donc on vous dit merci [...] »



Source: HL/ S/ HaïtiLibre

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
 
Enregistrer un commentaire