mardi 25 février 2014

Inauguration/Visite des chantiers - Laurent Lamothe rassure la population de l'Ile-à-Vache qu'elle ne sera pas expulsée

Le Premier ministre Laurent S. Lamothe, à la tête d'une délégation composée de la ministre du Tourisme, du ministre de l'Intérieur et du chef de la police, a inauguré plusieurs infrastructures à l'Ile-à-Vache. Le chef du gouvernement en a profité pour rassurer la population de l'île qu'elle ne sera pas déplacée dans le cadre de la réalisation du projet ‘’ Destination touristique Ile-à-Vache ‘’. 
Laurent Lamothe et Stéphanie B. Villedrouin, lors de la coupe du ruban au centre communautaire de kay Kok 
JJ Augustin
Le premier ministre, accompagné de la ministre du Tourisme pose avec des élèves de Kay Kok lors de l'inauguration du centre communautaire 

A plus d'une trentaine de minutes de la ville des Cayes en bateau ou en ‘’fly boat’’ (chaloupe à moteur), l'île-à-Vache fait face à un ensemble de problèmes liés à son infrastructure. Sans électricité ni eau potable, les habitants de l'Ile-à-Vache ne réalisent pas jusqu’à présent le bien-fondé du projet touristique que le gouvernement Lamothe veut réaliser dans ce coin de terre. Après plusieurs semaines de turbulence, le calme est revenu suite à l'intervention du gouvernement qui a commencé depuis une semaine avec le processus de recensement des habitants de l'île. 

Située à 10 km au sud-est de la ville des Cayes, l'île-à-Vache s'étend sur 15 km en longueur et sa plus grande largeur est de 5 km . Elle couvre une superficie d'environ 45,96 km2 pour une population de 15 000 habitants. L'Île-à-Vache forme une commune de l'arrondissement des Cayes, dans le département du Sud et ne compte qu'une seule section communale (« Île-à-Vache »).

S'adressant aux habitants de l’île lors de sa récente visite vendredi dernier pour inaugurer la radio communautaire, le centre communautaire et le restaurant communautaire de l’Ile-à-Vache, Laurent Lamothe n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour leur déclarer qu'il n'était jamais question de déplacer les habitants de l'île dans le cadre de l'exécution du projet touristique de l’Ile à-Vache. « Ce sont des gens qui sont contre le projet qui veulent créer la confusion dans la tête de la population de l'île avec de faux discours, a-t-il dit. Nous sommes ici pour rectifier le tir et pour inaugurer certaines infrastructures comme le centre communautaire qui sera doté d'un cybercafé, d’une salle polyvalente pour les séances de formation, d'une bibliothèque/médiathèque et d'une salle de conférence et de cinéma. »

La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale sont parmi les objectifs poursuivis par le projet touristique de l'Ile à-Vache. Le Premier ministre a ainsi annoncé pour bientôt la construction d'un centre de santé d’urgence à Kay Kòk et d'une pharmacie communautaire sur l'île. « Ce centre de santé comportera une aire de réception, une véranda d’attente pour les patients, une salle pour rayons X, une salle de consultation et plusieurs autres salles que nécessite ce centre de santé, a déclaré le Premier ministre. Nous avons également prévu des forages et des essais de pompage dans plusieurs villages afin d’assurer la distribution d’eau au niveau des bornes fontaines dans ces localités. »

Deux écoles ont été retenues dans le cadre du projet pour les interventions d’amélioration : L’une à Kay Kòk et l'autre à la pointe est. La ventilation et l’éclairage des salles de classe existantes, l’aménagement des toilettes et la construction de nouvelles salles de classe sont quelques-unes des activités prévues dans le cadre de la réhabilitation de ces écoles.

Evalué à plus de 230 millions de dollars américains, ce projetne plaît pas à certains habitants de l' île qui ont manifesté à maintes reprises pour demander son annulation. « La construction de nouveaux hôtels et de restaurants n' est pas la priorité des habitants de l’Ile-à-Vache, a déclaré un habitant de l’île, Hérold César. Ce que nous voulons surtout, c’est de l’eau potable et un lycée.»

« Ils veulent nous déplacer de l’île pour y construire des hôtels et des infrastructures au bord de la mer, mais nous ne nous laisserons pas faire, a-t-il poursuivi. Nous sommes chez nous et nous resterons ici même au péril de notre vie.»

La ministre du Tourisme, Stéphanie B. Villedrouin, tout comme le Premier ministre, a déclaré que le gouvernement n'avait jamais l'intention de déplacer les habitants de l'île et qu'il s'agit seulement d'une manipulation politique de gens qui ne veulent pas voir progresser l'île. « Nous allons donner des titres de reconnaissance à tous les habitants de l'île une fois qu'on terminera le recensement qu'on vient de commencer, a-t-elle dit. Ce que nous voulons surtout, c’est faire de l’’Ile-à-Vache une vraie destination touristique et, pourquoi pas? la plus belle dans la Caraïbe.» 

Pour la ministre, certaines familles qui habitent les zones où seront construits les nouveaux hôtels seront expropriées. « Nous avons déjà identifié ces maisons et nous allons compenser ces personnes qui seront touchées par l’expropriation, a-t-elle précisé. Ils ne sont pas nombreux. Ces familles ne laisseront pas l’île contrairement aux rumeurs qui veulent déstabiliser les habitants de l’île.»

Elle a par ailleurs annoncé la construction d’une route panoramique touristique de 17 km en vue de faciliter l’accès partout sur l’île, depuis la pointe ouest (Kay Kòk) jusqu’au site de l’aéroport, à la pointe est, en passant par Madame Bernard.

L'agent exécutif intérimaire, Fritz César, a pour sa part remercié le Premier ministre Lamothe qui a fourni d'énormes efforts en vue de réaliser ce projet sur l'île. « C'est pour nous un plaisir de recevoir le Premier ministre dans notre île, a-t-il lancé. C’est la première fois que l’île à-Vache bénéficie d’un projet d’une telle envergure.»

Le projet, « Destination touristique Ile-à-Vache », auquel s'engage l'administration Martelly-Lamothe, dans le cadre du plan d'aménagement touristique, mis en œuvre par le ministère du Tourisme, prévoit la tenue d'importants chantiers, dont la construction d'un aéroport international avec une piste de 2,6 km ; la construction de l'axe routier qui y mène; le dragage du port, l'électrification et l'éclairage de toute la zone environnante ; la construction de plusieurs hôtels-resorts (1 000 chambres), de 2 500 villas (condo).

Jocelyn Belfort 
jbelfort@lenouvelliste.com
Source: Le Nouvelliste,
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire