jeudi 27 février 2014

Tony Blair se dit satisfait des progrès accomplis en Haïti

Le Nouvelliste 
Au cours de sa visite de vingt-quatre heures en Haïti, l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair, a rencontré le chef du gouvernement en vue de faire une évaluation des différentes réalisations du gouvernement Lamothe, quatre ans après le séisme dévastateur de janvier 2010. Laurent Lamothe en a profité pour présenter à l’ancien Premier ministre britannique l’état d’avancement de certains travaux d’infrastructures dans le pays.
Le premier ministre Laurent Lamothe et l'ancien Premier ministre britannique, Tony Blair
JJ Augustin

Dans une déclaration faite à l’issue de cette visite de 24 heures, l’ex-Premier ministre britannique, Tony Blair, a dit constater un esprit de renouveau suite aux difficiles moments qu’a connus le pays après la catastrophe de 2010. Il a aussi souligné les progrès réalisés dans le cadre de la reconstruction du pays, notamment dans le domaine des infrastructures et de l’investissement.

Au cours de ces deux séances de travail, Tony Blair a rencontré la directrice du Centre de facilitation des investissements (CFI) et des dirigeants de l’Unité de construction de logements et de bâtiments publics (UCLBP) en vue de s’enquérir des différents projets en cours dans le pays. 

« Durant cette visite, nous avons également travaillé avec l’ex-Premier ministre sur des sujets relatifs à la lutte contre la pauvreté extrême à travers l’investissement direct international et la création d’emplois », a, pour sa part, souligné le Premier ministre Laurent Lamothe.

Le Premier ministre haïtien dit compter sur le support de l’ancien Premier ministre britannique pour aider Haïti dans sa stratégie visant à attirer des investissements étrangers au pays. « Au nom du peuple haïtien, je vous remercie, monsieur le Premier ministre, pour votre présence en Haïti et le gouvernement compte sur votre support pour offrir une meilleure image du pays sur le plan international», a ajouté Laurent Lamothe, soulignant les efforts du président Martelly pour changer l’image du pays sur le plan international. 

« Je sais bien que le pays a beaucoup de problèmes à résoudre, notamment après le séisme du 12 janvier 2010 », a renchéri Tony Blair, admettant son subit attachement à ce pays qui, selon son constat, a fait des progrès tout à fait remarquables et extraordinaires.

« Ce gouvernement inspire aux yeux de l’international beaucoup de confiance grâce au dynamisme du chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly, et du chef du gouvernement, Laurent Lamothe, qui n’ont pas cessé de travailler pour reconstruire le pays.»

« Nous sommes prêts à aider Haïti dans la mesure du possible et surtout dans les domaines dont nous avons discuté pendant ces deux journées de travail avec le chef du gouvernement », a conclu Tony Blair.

Jocelyn Belfort 
jbelfort@lenouvelliste.com
Le Nouvelliste 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire