vendredi 14 mars 2014

"Wensesclas Lambert" ou dictature parlementaire? (Texte de Cyrus Sibert)

Le week-end écoulé le Sénateur Wencesclass Lambert a réagi à coups de poing contre un comportement qu'il a qualifié d' « agression contre sa personne ». Le jeune  Daniel Théodore qui participait à une réunion du Sénateur, a ainsi perdu deux (2) dents dans la métropole du Sud-est. Les réactions sont vives. On accuse le camp Martelly/TET KALE de violation des droits humains. Le public a ainsi droit à des déclarations ridicules au niveau de la presse qui prouvent les limites des responsables politiques, des militants des droits humains et des directeurs d'opinion (medias). Car, au lieu d'être un fait isolé, l'acte du Sénateur Lambert rentre dans la liste de conflits mettant en face des parlementaires et des membres de la société : policiers, journalistes, citoyens sans défense, ministres, directeurs, employés de l'administration publique… Ne faut-il pas, de préférence, orienter le débat sur l'immunité dont jouissent les parlementaires ?

Dans les lignes qui suivent, RéseauCitadelle invite le public à revivre 11 cas de parlementaires qui, étant au-dessus de la loi, attaquent et violent les droits élémentaires des citoyens :

1- Le député Arnel Bélizaire a maltraité un employé de la poste. Pour regarder, cliquez ici: http://www.youtube.com/watch?v=7FVDLXxM5Mw

2- Le député Sinal Bertrand a pénétré de force sur la cour de l'hôtel Macaya de Port-Salut.

3-  Un député a passé les houes de sa voiture sur le pied d'un agent de sécurité d'un ministère...

4- Le Sénateur Moise Jean-Charles a été accusé d'avoir perturbé la rencontre du parti politique Lavalas dans le Nord. Pour lire, cliquez ici : http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/128491/Moise-Jean-Charles-accuse-davoir-perturbe-un-rassemblement-de-Fanmi-Lavalas-dans-le-Nord.html

5- Le Député Bourgolly a été accusé de viol sur la personne d'une jeune fille.

6- Les noms de deux députés  Rodriguez Séjour et de M'Zounaya Belange Jean Baptiste ont été cités dans le dossier d'assassinat du policier Walky Calixte. Pour lire: http://www.lematinhaiti.com/contenu.php?idtexte=36208

7- Le directeur adjoint de la TNH, Gamall Augustin a été maltraité et expulsé de force des enceintes du parlement.

8- Le directeur général  de l'ONA Bernard Desgraff s'est fait bastonner au parlement lors d'une séance d'invitation.

9- Les députés du PRI ont envahi l'enceinte de la primature de force en faisant des bruits intolérables. Pour lire, cliquez ici: http://www.haitilibre.com/article-7220-haiti-politique-des-deputes-du-pri-envahissent-les-bureaux-de-la-primature.html

10- Le premier ministre Laurent Lamothe a été empêché d'accomplir son devoir constitutionnel envers la nation : « La présentation du bilan à chaque 2e  lundi de janvier». Des parlementaires peuvent ne pas être d'accord avec un bilan mais ils n'ont aucun droit d'empêcher sa présentation à la nation. Pour lire, cliquez ici: http://moycorner.wordpress.com/2013/01/16/le-premier-ministre-laurent-lamothe-empeche-de-presenter-le-bilan-de-son-gouvernement-a-louverture-de-la-nouvelle-annee-legislative/

11- Des honorables sénateurs [Jean Baptiste Bien-Aimé, Wesner Polycarpe, Francky Exius] ont violé le principe élémentaire de la séparation des trois pouvoirs en intervenant de force à l'intérieur du parquet de Port-au-Prince pour empêcher à la justice d'entendre le prévenu André Michel :
Pour lire, cliquez ici: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/123023/Etat-de-droit-en-peril-le-gouvernement-accuse-des-senateurs.html
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire