mercredi 23 avril 2014

Haïti - Économie : Dépôt du Projet de Loi de finances révisée (2013-2014)

Mardi, Marie Carmelle Jean-Marie, la nouvelle Ministre de l'Économie et des Finances, http://www.haitilibre.com/article-10864-haiti-politique-retour-de-marie-carmelle-jean-marie-a-la-tete-des-finances-de-l-etat-discours.html a déposé le projet de Loi de Finances révisée pour l'exercice 2013-2014 à la Chambre des Députés. Le montant total du budget est de 118.7 milliards de gourdes, en baisse de 10% par rapport à l'exercice précédent.


La Ministre a expliqué que « les recettes totales ont été ramenées à 50.9 milliards de gourdes, avec une progression anticipée des impôts directs (+21%), mais une réduction des impôts indirects (-8%). Impôts qui représentent 67% des recettes de l'État, dont le poids passe de 40% à 43%, entamant ainsi la reconquête graduelle de notre autonomie.


Les dépenses courantes, qui représentaient l'an dernier 31.5% des dépenses totales, font un bond de 12%, atteignant désormais 39.1%. Ceci s'explique par la hausse des salaires qui seront octroyés aux enseignants notamment. Les dépenses de fonctionnement progressent de 16% et les transferts et subventions de 10%, tandis que les intérêts sur la dette augmentent de 12% avec le début des règlements du programme PetroCaribe.


Avec 69.7 milliards de gourdes, les dépenses en capital vont enregistrer une réduction de 21%, mais ce chiffre doit, malgré tout, être relativisé. Avec 1.6 milliard de dollars américains, notre effort d'investissement continue de compter pour plus de 17% du PIB [Produit Intérieur Brut]. Sur ce montant, les investissements financés à l'interne représentent 25%, dont la plus grande partie sur le Trésor public, tandis que les financements extérieurs sur dons, s'élèvent à 41% contre 33% sur les fonds PetroCaribe. 70% des investissements sont consacrés au secteur économique, l'essentiel étant consacré aux infrastructures, alors que le secteur politique ne reçoit que 7.4%. Le secteur social et culturel se voit doter de 21.5% des crédits disponibles, soit près de 15 milliards de gourdes. »

Aux membres de la Chambre basse, Marie Carmelle Jean-Marie a clairement fait remarquer « il s'agit, à l'évidence, d'un budget raisonnable qui fait la part belle à la rigueur dans sa conception », promettant que ce budget « sera fondé sur la discipline budgétaire dans son exécution. »

Souhaitons que ce budget soit rapidement ratifié par nos parlementaires afin de donner à l'État les moyens de sa politique.


Source: HL/ HaïtiLibre 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
 "You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire