mercredi 16 avril 2014

Haïti-Manifestation: un nouvel échec de l’Opposition



L'opposition à Martelly n'arrive pas mobiliser les foules. Les leaders de l'opposition aussi tonitruants et proactifs soient-ils, n'arrivent pas à capitaliser sur les revendications de la population pour galvaniser les masses en vue de faire échec au projet politique du régime Tèt Kale.

Serait-ce un problème de leadership ou de représentativité au niveau des masses. Serait-ce un déficit de crédibilité au niveau des quartiers populaires? Les manœuvres populistes avec en filigrane, le "Rache manyòk" paraissent désuètes et témoignent de l'aridité d'innovation qui frappe les prétendus meneurs d'une opposition incapable de se renouveler.

Tout porte à croire que la sincérité dont fait montre le chef de l'État et son Premier ministre, Laurent Lamothe constitue un élément de blocage quant aux tentatives de déstabilisation de l'équipe au pouvoir. Les faits sont là, et la population continue à chaque escarmouche de cette opposition scélérate, de renouveler sa confiance au pouvoir en place qui, malgré les maigres moyens, s'investit dans la reconstruction du pays et la satisfaction des besoins pressants du peuple haïtien, notamment en améliorant régulièrement les services offerts, mais aussi en élaborant des programmes sociaux novateurs.

Des conseils de gouvernement en direct, des visites de terrain du chef de l'Etat, du Premier ministres et des membres de son cabinet augurent une nouvelle ère dans la gouvernance en Haïti.
Cette communion sans précédente, jette les bases d'une démocratie pérenne et devra faciliter le développement du pays qui constitue un projet national.

La population a accès en temps réel aux informations relatives aux avancées ou projets implémentés en sa faveur. Le peuple devient le témoin privilégié du développement et de l'avancement du pays vers la modernité.

Faibles recettes, des voleurs à la tire qui pullulent ainsi que des casseurs, l'exemple donner régulièrement par cette opposition en mal de paraître, ne rassure nullement la population qui la boude et qui la sanctionne régulièrement à travers les urnes. Aussi, comprend-on mieux pourquoi s'obstine-t-elle à bloquer le processus électoral. Les apôtres du chaos sont d'ors et déjà hors jeu et n'ont d'autres alternatives que de faire vol de face et se remettre sur les voies du changement et de la démocratie qui ont été choisies par le peuple haïtien en sa qualité de souverain.

Directe Info 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire