jeudi 24 avril 2014

Le Sénat Haitien objet de vives critiques pour avoir gelé le processus électoral.-

PORT-AU- PRINCE , Haïti (HCNN) - Le Sénat d'Haïti est l'objet de vives critiques pour approuver un projet de loi visant à faciliter la tenue d'élections législatives et locales cruciales, sans lesquelles ce pays des Caraïbes pourrait être plongé dans une profonde crise politique.

Un législateur américain, Ileana Ros-Lehtinen, a appelé cette semaine les sénateurs haïtiens à approuver les amendements à la loi électorale en vigueur pour permettre au conseil électoral d'organiser, d'ici la fin de l'année , un scrutin pour élire les deux tiers des 30 membres de l'assemblée sénatoriale et renouveler la Chambre des députés, entre autres tâches.

Plusieurs représentants du gouvernement américain ont visité au cours des dernières semaines les dirigeants et membres du Parlement pour exprimer l'inquiétude de Washington sur l'impasse provoquée par la position d'un certain nombre de sénateurs.

Le Président haïtien Michel Martelly , le Premier Ministre Laurent Lamothe et plusieurs membres de la chambre basse ont attribué le gel du processus électoral à un groupe de sénateurs ayant refusé de procéder au vote du projet de loi déjà adopté par les Députés, comme prévu par un accord politique conclu en Mars.

"Le Président Martelly et le gouvernement ont fait et continueront à faire tout ce qui dépend de nous pour nous assurer que les élections se tiennent cette année ", a déclaré jeudi à HCNN le Premier ministre Lamothe.

"Maintenant, c'est au Sénat d'assumer les responsabilités qui sont les siennes pour que les autorités compétentes puissent avancer avec les préparations pour la tenue du scrutin qui est incontournable," a expliqué Lamothe.

Le Parlement peut devenir complètement dysfonctionnel si les élections ne sont pas organisées à temps pour permettre à la nouvelle législature d'entrer en fonction dans le délai constitutionnel du deuxième lundi de Janvier 2015.

Lamothe a déclaré que le gouvernement a déjà déboursé plus de 10.3million de dollars sur une enveloppe de $14 million engagés par l'administration actuelle pour financer le processus électoral qui coûtera plus de 34 millions de dollars. Les États-Unis , l'Union européenne, le Canada et d'autres donateurs verseront le montant restant.

L'avancement du processus électoral a été bloqué par un groupe de sénateurs de l'opposition qui ont la capacité d' empêcher le Sénat d'atteindre le quorum de 16 sénateurs nécessaire pour tenir une séance.

Un des sénateurs de l'opposition, Jean- Baptiste Bien-Aimé, a rejeté les accusations selon lesquelles son groupe chercherait à entraver le processus électoral.

"Nous voulons des élections , mais les élections devraient être organisées correctement et avec un conseil électoral crédible ", a déclaré Bien-Aimé à HCNN." Il devrait y avoir un nouveau conseil électoral avant l'approbation de la loi", a-t-il dit.

 Plusieurs membres du Sénat et de la Chambre basse - Le sénateur Wencessclass Lambert, le Député Abel Descollines, le Député Jean René Lochard, entre autres - ont sévèrement critiqué la position du groupe adverse.

"Il ya des sénateurs qui croient dans le chaos et qui savent qu'ils ne seront pas réélus s'ils vont aux élections, alors ils essaient de tout bloquer," a déclaré Lochard, un membre du groupe de la majorité à la Chambre basse.

Les autorités haïtiennes ont menacé d'avoir recours à l'article 12 de l'accord historique conclu le 14 Mars, qui prévoit que le conseil électoral peut contourner une série de dispositions inapplicables dans la loi actuelle, si le Parlement ne parvient pas à adopter les modifications proposées.

L'accord, qui a été salué par tous les grands bailleurs de fonds internationaux impliqués avec Haïti , a été signé par le président Martelly, des représentants du Parlement et les dirigeants de plus de 50 partis politiques, dans le cadre d'un dialogue inter- haïtien, tenu sous les auspices de l'Église catholique en Haïti .

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire