lundi 5 mai 2014

Fignolé/ Duvalier ou Me André Michel/ Newton Saint-Juste! (Texte de Cyrus Sibert)

Si l'histoire rapporte comment en 1957, François Duvalier avait manipulé - au profit de son projet politique - un politicien de la trempe de Daniel Fignolé, le neutralisant jusqu'à faire de sa carrière politique et de ses ambitions de pouvoir un voeu pieux, au début du 21e siècle, l'histoire se reproduit. Me Newton Saint-juste prouve ses capacités de manipulateur en faisant de Me André Michel sa marionnette.

Rien n'est plus amusant que d'écouter Me André Michel sur les ondes, en compagnie de Me Newton Saint-juste donc au profit d'Aristide, calomniant le Président Michel Martelly et tous ceux qui supportent le mouvement TET KALE.

Avec une énergie sans borne, l'homme politique du KID accompagne Me Newton Saint-Juste partout, dans ses acrobaties juridiques fantaisistes. La dernière en date est cette plainte contre le Président Bill Clinton devant la Cour des comptes d'Haïti. Il n'est un secret pour personne que cette plainte est l'œuvre du Président Jean-Bertrand Aristide qui croit pouvoir rééditer 1994 i.e. « forcer la main du clan Clinton pour reprendre le pouvoir en Haïti ».
 
L'idée que Maitre André Michel se croit « sauvé des eaux » sales Lavalas fait de lui le naïf du siècle.  Jean-Bertrand Aristide et sa clique ne peut que féliciter Newton Saint-Juste pour cette prise utile dans cette circonstance de survie politique. Pour l'instant, ils n'ont qu'à flatter l'orgueil du jeune Avocat et militant politique fougueux, le manipuler, en attendant le moment M.

Le problème pour Me Michel, Lavalas ne pardonne pas. Lavalas n'oubliera jamais :

1- Sa contribution dans le renversement du Président Jean-Bertrand Aristide en 2004 ;
2- Les luttes armées de basse intensité entre les cellules du KID de Delmas 2 et les gangs ZERO TOLERANCE de Delmas, de Bel-Air, de La saline, de Cité Militaire et de Cité Soleil;
3- Et surtout, sa position face à l'opération Bagdad qui a laissé sans vie sur le champ de bataille plusieurs dizaines de militants authentiques qui exigeaient, en 205, par des moyens terroristes, le retour du Président Jean-Bertrand Aristide, exilé en 2004, suite à un soulèvement populaire, appuyé par groupes armés dont le gang Lavalas « Armée Cannibale » des Gonaïves. 

Ce dernier point est d'autant plus important, quand dans l'affaire de l'assassinat de Frantzy Duverseau, il est dit que les frères Florestal, inculpés pour meurtre, ont été des conseillers politiques de Léon Charles, le Directeur Général de la Police Nationale qui avait la lourde responsabilité de mater l'Opération Bagdad ; et que la zone d'influence de ces deux frères militants politiques du KID, qui agissaient sous la direction de Me André Michel, est le quartier « Avenue Poupelard », le champ de bataille entre les anciens guérilleros Lavalas de Bel-Air, regroupés aujourd'hui au sein du FOPAK et la Police Nationale d'Haiti (PNH).

Il est clair que des membres du KID qui épaulaient la police dans l'opération Bagdad ont des comptent à rendre aux militants Lavalas de Bel Bel-Air, de Cité Soleil, de Delmas, de La Saline, de La Plaine, etc. Si Lavalas cherche à se venger de Madame Gessie Cameau Coicou, Commissaire Divisionnaire de la PNH, pour son implication dans la destruction des gangs de l'opération Bagdad,  si le DGPNH Léon Charles a du s'enfuir vers les Etats-Unis pour ne pas subir les représailles des cellules terroristes Lavalas, si la proposition au poste de Premier Ministre de Me Bernard Gousse a été rejeté par les parlementaires Lavalas pour son implication dans l'échec de l'opération Bagdad, qu'est ce qui fait croire à Me André Michel qu'il en sera épargné?  Naïveté !  

Tôt ou tard Me André Michel sera jugé par Fanmi Lavalas, pour sa responsabilité dans l'échec de l'opération Bagdad. Il aura à répondre de la mort de militants comme « Dread Mackendy ». Il sera jugé par ceux avec qui aujourd'hui il milite contre le mouvement TET KALE. Ce jour là, il regrettera le fait de ne pas saisir l'opportunité offerte par le Président Martelly de mettre au rencart les extrémistes, les terroristes et les anarchopopulistes au profit de la stabilité en vue de changer l'image d'Haïti et d'attirer des investissements directs.

« L'orgueil va devant l'écrasement » dit la bible. Quand ce jour arrivera, ne soyez pas surpris, de voir Me Newton Saint-Juste, prendre position contre Me André Michel, son actuel agent provocateur qu'il manipule aujourd'hui contre l'Administration Martelly et le gouvernement Lamothe.

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle, 
Cap-Haitien, Haïti
26 Avril 2014
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire