jeudi 8 mai 2014

La presse haitienne est-elle pro-parlementaire, pro-Lavalas et/ou anti-Martelly ? (Texte de Cyrus Sibert)

Rien n'a été plus encourageant que de lire sur Alter-presse qu' « A l'initiative de l'association nationale des médias haïtiens (Anmh), journalistes et patrons de presse ont réfléchi et échangé, le lundi 5 mai 2014 à Pétionville, sur l'évolution de la presse dans la conjoncture actuelle en Haïti. »
 
Les participants ont ainsi abordé plusieurs points importants sur la pratique du métier de journaliste en Haïti et le fonctionnement des médias. Ils en ont profité pour rappeler plusieurs cas d'agression contre les travailleurs de la presse haïtienne. Dans l'article « La Presse se regarde dans un miroir » d'Alter-presse nous lisons :
 
« L'agression du journaliste Gotson Pierre, par le candidat à la présidence Joseph Michel Martelly, en pleine campagne électorale, l'arrogant « taisez-vous » lancé à la presse par Martelly devenu président, le tchuipe (geste de dédain) à l'endroit du journaliste Eddy Jackson Alexis, les injures à la mère du journaliste Etienne Germain, l'agression physique du journaliste Rodrigue Lalanne par un agent de sécurité du président, les menaces du ministre de la communication Rudy Hériveaux, le mépris de Marie Carmelle Jean-Marie, ministre des finances sans décharge : la liste des attaques contre la presse est longue depuis l'arrivée, en mai 2011, de Martelly à la présidence. » (1)
 
Cependant, sur Facebook, après la lecture de l'article d'Alter-Presse titré : « La Presse se regarde dans un miroir. » un observateur a signalé un fait important. Ce grand rassemblement de patrons de médias et de journalistes n'a pas mentionné les agressions subies par des travailleurs de presse au Parlement haïtien : L'agression du Sénateur Bien-Aimé contre un reporter de Radio Guinen.
 
Aussi, Greg Etienne, a t-il ajouté l'omission des agressions qui sont commises par des partisans Lavalas contre certains médias. L'internaute a pris comme exemple, ce journaliste de Radio Tele-Guinen qui a été agressé physiquement par des partisans Lavalas, lors de l'interpellation de l'ancien Président Jean-Bertrand Aristide sur l'affaire Jean Dominique.
 
Ne parlons pas des agressions contre Gamall Augustin, ce cameraman de la TNH expulsé violemment du parlement, en plaine séance.
 
Le silence face aux actes d'intimidation du Directeur Départemental de l'Education Nord, Justin Métellus, contre votre serviteur, Cyrus Sibert qui dénonçait des cas de corruption et d'abus au niveau départemental, sont autant d'omissions qui démontrent que la presse haïtienne continue d'évoluer suivant une pensée sectarisme.
 
On ne peut que se demander si cette presse est pro-parlementaire, pro-Lavalas et/ou anti-Martelly ?
 
La teneur en créole du commentaire sur facebook :
Greg Etienne Ou we yo pa di tabok
Ak pataswel jounalis yo pran nan min sekirite la chanm yo. , jounalis radio given kite viktim Le baron taba tal reponn pou assassina yon jounalis parey yo e avan ye Le bozo bet led Sewate bien aime sot agrese vebalman yon reporte radio ginen e yo pa mantione sa so nou we Anba radioman yo.
 
Cyrus Sibert, RéseauCitadelle,
Cap-Haitien, Haïti
8 Mai 2014
 
1-    La Presse se regarde dans un miroir.
http://www.radiotelevisioncaraibes.com/nouvelles/haiti/la_presse_se_regarde_dans_un_miroir.html
 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire