jeudi 1 mai 2014

Le Nouvelliste | L’OEA supporte Martelly et l’Accord d’El Rancho.--


 

Le Conseil permanent de l'OEA a approuvé ce mercredi à Washington une déclaration soutenant la décision du gouvernement haïtien d'organiser les élections législatives et municipales cette année. Le Conseil accueille favorablement « la volonté de l'Exécutif et d'autres acteurs politiques de tenir les élections législatives et municipales à la fin de cette année, conformément aux clauses de l'Accord d'El Rancho », a révélé un communiqué de l'organisation hémisphérique.

Le Conseil, selon ce communiqué, « exprime sa solidarité au peuple haïtien, à son droit de prendre part périodiquement à des élections libres et équitables ». Le Conseil a aussi exprimé son soutien « au processus de dialogue national en cours, lequel a contribué à la stabilité des institutions démocratiques et la consolidation du règne de la loi en Haïti ».

Le Conseil permanent de l'OEA a, avec insistance, appelé toutes les entités du gouvernement, de l'Etat, les acteurs politiques à poursuivre le dialogue en vue de mettre en oeuvre les dispositions de l'Accord d'El Rancho.

Le président Michel Martelly et le cabinet ministériel ont supporté le processus de dialogue de façon à pouvoir appliquer les ententes obtenues de manière démocratique et inclusive. Aujourd'hui, supporter le processus électoral que nous valorisons, a expliqué l'ambassadeur Edmond Bocchit, le représentant d'Haïti à l'OEA.

Ce soutien de l'OEA à la tenue des élections cette année conformément aux clauses de l'Accord d'El Rancho intervient à un moment où le chef de l'Etat, Michel Joseph Martelly, et son gouvernement ne jurent que par l'application de cet accord politique qui a suscité beaucoup de controverse.

Le président du Sénat, Simon Dieuseul Desras, après avoir donné mandat au sénateur Steven Benoit pour signer le document, après coup, a révélé dans la presse qu'il avait donné ce mandat avec des réserves sur certains points. Depuis, il a envoyé une lettre au président Martelly avec la proposition de certains sénateurs pour monter un CEP (provisoire), selon l'esprit de l'article 289 de la Constitution. Ce que le président Martelly a rejeté, rappelant qu'il faut maintenant appliquer l'accord tel que signé.

Jusqu'ici, l'application de cet accord politique a permis la création d'un gouvernement dit d'ouverture dont le montage a été critiqué par l'opposition. Il s'agit d'un gouvernement composé d'amis du pouvoir, ont indiqué des leaders de l'opposition dans la presse.

Roberson Alphonse ralphonse@lenouvelliste.com

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/130484/LOEA-supporte-Martelly-et-lAccord-dEl-Rancho.html

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
__._,_.___
Enregistrer un commentaire