mardi 13 mai 2014

Le Sénateur Desras et les révocations à la Cour des Comptes.- (Texte de Cyrus Sibert)

La presse haïtienne et les organisations des droits humains font peu de cas des révocations massives à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA). Depuis environ une semaine, des employés, révoqués, manifestent leur mécontentement face à cette politique de purge du nouveau Conseil fraichement installé à  la tête de la Cour des Comptes.

Nous savons que les Sénateurs de l'opposition, spécialement le Président de l'Assemblée Nationale, Dieuseul Simon Desras, avaient milité en faveur de l'installation de ce nouveau Conseil avant la fin de leur mandat. Sénateur Desras avait même conditionné la signature de l'Accord d'El Rancho avec l'Exécutif par l'installation de ce nouveau conseil à la Cour des comptes.

Sachant que gouvernement Martelly-Lamothe n'a jamais appliqué une politique de révocation massive dans l'administration publique depuis son arrivée en 2012, on ne peut que se demander si ces révocations massives ne visent pas à satisfaire la clientèle politique des Sénateurs comme Simon Desras, Moise Jean-Charles, Jean-Baptiste Bien-Aimé, Wesner Polycarpe…

Récemment, les médias de la capitale, faisaient du dossier de l'ONA un sujet phare de l'actualité. On accusait Bernard Desgraff et l'administration Martelly/Lamothe de tous les péchés d'Israël. On se demande si ces révocations massives à la Cour des Comptes, sans aucune considération pour les pères et mères de famille victimes, ne violent pas les droits élémentaires de ces citoyens, employés de la fonction publique.

Le silence des Sénateurs de l'opposition sur ce dossier est un indice qu'ils ont intérêts dans ces abus. Ces démagogues qui passent tout leur temps à accuser Martelly et Lamothe de comportements autoritaires, prouvent qu'avec eux au pouvoir, on ne doit s'attendre qu'au pire.

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle,
Cap-Haitien, Haïti
13 Mai 2014
____________________________

Lisez ce texte de LeNouvelliste:

La Cour supérieure des comptes fait le grand nettoyage après la bombe de Nonie Mathieu.-

Nominations illégales, révocations, protestations, le nouveau conseil de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CS/CCA) doit affronter une première crise. Le nouveau conseil a fait le point, vendredi, sur la situation de tension qui règne au sein de la CS/CCA suite au renvoi des employés nommés dans des situations pas trop claires.
http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/130856/La-Cour-superieure-des-comptes-fait-le-grand-nettoyage-apres-la-bombe-de-Nonie-Mathieu.html

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire