vendredi 13 juin 2014

Scandale au Parquet de Cap-Haitien : un violeur remis en liberté contre pot de vin.-

Le commissaire Jocelerne Lazare, substitut du Commissaire du gouvernement au Tribunal Civil du Cap-Haitien, est accusé d'avoir libéré de façon arbitraire "Ti Toro" ainsi connu, un bandit arrêté pour viol sur une jeune fille de 16 ans.

Ce jeune homme, expulsé des Etats-Unis pour viol et qui a récidivé en Haiti, aurait versé un pot de vin de 500 mille gourdes au Commissaire Lazare pour que son dossier soit classé sans suite.

La justice est de plus en plus décriée à cause de ces scandales répétés impliquant le parquet de la 2e ville du pays dans ce genre de libérations arbitraires, de bandits connus, au mépris des victimes.

Une pratique qui paralyse le travail de la police.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
13 Juin 2014
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire