lundi 28 juillet 2014

Carnaval des Fleurs/Économie : le Secteur informel voit une grande réussite

Jul 28, 2014 Posted By  In ActualitésCultureHotNationalesNews Comments 0

fleurs

Le coup d'envoi de la 3e édition du carnaval des fleurs pour cette année est bel et bien donné, ce dimanche 27 juillet 2014. Nombreux sont les acteurs, dont le secteur informel de l'économie national qui présage trois jours de réussite pour leurs petites affaires lors de  ce grand événement culturel.


Comme à l'accoutumée, les marchands  de fritures de toutes sortes répondent en grand nombre aux Champs de Mars où se tient le défilé des trois jours carnavalesques. D'autres commerçants issus du secteur artistique et artisanal et autres sont aussi de la partie. Tous sont d'avis qu'au terme des festivités carnavalesques  leurs chiffres de vente  augmenteront.


Les petits hôtels qui bordent le champ de Mars sont bondés. S'il est vrai que les clubs à cause de cette grande fête musicale sont quasiment vide, les premiers tirent toutefois leurs épingles du jeu. A chaque propriétaire qu'on demande une chambre, les réponses sontles mêmes. Il n'y a plus de place. Je vais évacuer les gens qui sont venus pour un moment, car il y a d'autres qui viennent de loin et qui ont déjà réservé pour dormir.


La bière coule à flôt. Les sodas et autres boisons rafraichissantes également. Durant ces trois jours fleuris ce sera plusieurs centaines de  millions de gourdes qui vont être brassés dans l'économie nationale. C'est donc une véritable bouffée d'oxygène pour les petits commerçants de la place.


Interrogés sur l'opportunité du carnaval des fleurs cette année, une jeune marchande de barbecue estime que ses investissements porteront sans doute leurs fruits. Elle en veut pour preuve l'affluence des carnavaliers qui réclament à tout bout de champ son barbecue et ses boissons gazeuses. Toutefois, elle croit que la mairie aurait pu demander aux marchands moins que quatre mille gourdes pour occuper  les espaces aménagés pour la vente. Ils sont plusieurs dizaines d'espaces de ce genre qui sont alloués aux marchands pour ce montant.


Même réaction de M. Innocent, un marchand de produits artisanaux. Se basant sur ses expériences antérieures, il fonde de grandes espérances en ces festivités. Ses chiffres de vente, lors du dernier carnaval des fleurs en 2013, dit-il, ont atteint la somme de plus de cinquante mille gourdes alors qu'il lui faut plus de deux semaines en temps normal (jours ouvrables) pour atteindre cette somme.


Entre attente et réalité concrète, un fossé s'établit, Les deux jours restants devront infirmer ou confirmer la réussite de carnaval des fleurs sur le plan micro-économique.


JMC


http://directeinfo.com/carnaval-des-fleurseconomie-le-secteur-informel-de-reussite/ 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

  
 
"You can fool some people sometimes, 
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
  
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
  
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
 ) dixit Abraham Lincoln.
 

Enregistrer un commentaire