mardi 8 juillet 2014

Haiti: Regression consolidée des cas d’enlèvement, 88% de diminution par rapport à 2013

Des résultats concrets prouvent que le pays vit dans un climat sécuritaire contrairement à la perception non justifiée de soi-disant alertes d'ambassades à leur concitoyens au regard des périodes généralement fragiles en Haïti. Mais, beaucoup de choses ont changé. Le pays est l'un des plus sur de la région avec des statistiques qui font rougir la république voisine et la diaspora est invitée à ne plus redouter un séjour au pays natal.

Images d'archives, Inspection dans la zone métropolitaine

Images d'archives, Inspection dans la zone métropolitaine


Les cadres de la PNH avaient rejoint le Directeur Général de l'institution dans la plus grande transparence lors du dernier Conseil de Gouvernement pour étaler leur bilan et communiquer l'engagement de chaque agent de l'institution en vue de consolider les avancées considérables en matière de lutte contre l'insécurité en Haïti.

Le climat sécuritaire s'est, en effet, nettement amélioré à travers le pays reconnaissent les observateurs qui soulignent, du moins la nécessité de préserver ces avancées et c'est là que l'appui de chaque citoyen s'avère nécessaire. A l'instar des citoyens, le Chef du gouvernement haïtien, Laurent Lamothe se réjouit, lui aussi, des résultats obtenus par les unités spécialisées de la PNH et la DCPJ dans ce domaine. Résultats dus à l'engagement personnel du chef de l'Etat de marquer une différence dans ce secteur et le travail assidu du Premier Ministre, président du CSPN. Un plan quinquennal de renforcement de l'institution policière (2011-2016) doublé d'un plan métropolitain d'opération sont autant de facteurs clés dans cette lutte permanente initiée avec véhémence par le gouvernement Martelly-Lamothe.

Il est toutefois important que ces résultats, fruits de durs labeurs et de sacrifices des fonctionnaires et agents de la PNH soient reconnus par tous, incluant ceux de l'opposition politique.

Le bilan s'améliore de jours en jours, d'années en années, depuis l'arrivée de Martelly au pouvoir et c'est le moment de le reconnaitre, sans se soumettre aux vaines passions politiques. Ca a toujours été le rêve de tous de revoir une Haïti vivable et on est sur la bonne pente. Les chiffres de comparaison favorable sautent aux yeux comme ce cas de figure avancé par la DCPJ et qui note 5 cas d'enlèvement en janvier 2014 pour 44 en janvier 2013.

"16 gangs ont été démantelés au cours des derniers mois dans la région métropolitaine. Dans le même temps la cellule contre enlèvement a identifié 7 cas de faux kidnapping. Il s'agit d'auto kidnapping réalisé par la prétendue victime pour obtenir une forte somme de ses parents." Preuve que la race des professionnels du crime organisé est en passe de s'éteindre en Haïti.

HHN/HI 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
  
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
  
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
 ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire