jeudi 28 août 2014

Haïti - Sécurité : Évasion de la Croix-des-Bouquets... avec la complicité des agents pénitentiaires


Haïti - Sécurité : Évasion de la Croix-des-Bouquets... avec la complicité des agents pénitentiaires
Godson Orélus, chef de la Police Nationale d'Haïti (PNH) s'est rendu au Sénat de la République, accompagné entre autres de Marjorie Saint-Jean, directrice de l'Administration Pénitentiaire Nationale (APENA), pour répondre à une convocation de la commission Justice et Sécurité, sur les circonstances entourant l'évasion de 329 prisonniers de la prison de Croix-des-Bouquets le 10 août.

Godson Orélus a rappelé avoir « enregistré exactement l'évasion de 329 détenus sur un effectif de 899 prisonniers, » précisant que des dispositions ont été prises par le Conseil supérieur de la Police Nationale (CSPN) pour rappeler et mettre à la disposition de l'inspection générale de la Police Nationale d'Haïti (IGPNH) l'ensemble des agents qui étaient présent à ce moment là pour sécuriser la prison, il a également indiqué que tous les responsables du commissariat de la zone ont également été mis à la disposition de l'IGPNH.

Selon le chef de la PNH les autorités policières de la zone seraient impliquées d'une façon ou d'une autres « Nous avons estimé qu'il est impossible qu'il y ait autant de détenus évadés sans la moindre connaissance des principales autorités policières de la zone [...] » ajoutant contrairement au fait rapportés au moment de l'évasion qu'il n'y a pas une d'attaque extérieure qui a favorisé l'évasion des détenus « tout s'est passé à l'intérieur de la prison avec la complicité des agents pénitentiaires. »

Godson Orélus a également indiqué que 2 enquêtes ont été ouvertes par l'IGPNH et que 20 agents sont aujourd'hui en isolement, incluant le responsable de cette prison.

À date d'hier mercredi, il y a eu 66 fugitifs récupérés par les autorités policières, Godson Orélus croit qu'il lui faudra environ deux mois et demi pour que tous les évadés soient capturés et remis derrière les barreaux.

Le Sénateur Pierre Francky Exius, président de la commission justice et sécurité a indiqué que cette dernière va questionné prochainement le CSPN dans le cadre de cette affaire.

Source: HL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
   
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
   
  Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
  ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire