vendredi 29 août 2014

La PNH au service d'un délinquant en rébellion avec la justice haïtienne.-


Michael Geilenfeld, cet américain accusé de pédophilie et contre qui un mandat d'arrêt est émis depuis le 3 juillet 2014 par le juge haïtien Al Duniel Dimanche, était obligé de faire appel à la Police pour faire cesser un mouvement de protestation organisé par des jeunes de son orphelinat.

Les mensonges et manoeuvres utilisés par l'américain accusé d'abus sexuel sur des enfants haïtiens ne servent plus à calmer les victimes et les témoins. La photo publiée dans ce texte a été prise avec un iPhone, ces fameux cadeaux distribués aux jeunes de l'orphelinat pour qu'ils ne parlent pas aux enquêteurs. Nous ne savons pas si ces policiers étaient au courant du mandat d'amener lancé contre Michael Geilenfeld, ni si ce dernier était présent à Delmas 91, lors de cette intervention policière. Toutefois, monsieur Geilenfeld est connu pour son influence sur certains responsables de se pays, spécialement sur certains officiers de police qu'il utilise pour intimider ses victimes et/ou les témoins gênant.

L'ancien Président Jean-Bertrand Aristide n'est pas le seul à défier la justice haïtienne. A Delmas 91, il y a aussi Michael Geilenfeld, responsable d'ONG, qui ne prend pas au sérieux les juges d'Haiti.












Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire