mercredi 27 août 2014

Le gouvernement veut une meilleure coordination de l'action sociale

Le gouvernement annonce la poursuite des enquêtes en vue de la création du registre unique de bénéficiaires. Ce registre qui sera utilisé par le gouvernement et les organisations internationales dans le cadre de leurs programmes sociaux, permettra de sélectionner les couches vulnérables de la population. 

Récemment le Fonds d'assistance économique et sociale (FAES), a lancé des missions de terrain à travers le pays pour recueillir les informations sur les ménages haïtiens. 

Suite aux enquêtes réalisées avec l'appui d'organisations internationales, des informations sont disponibles pour 12 communes dans 5 départements géographiques. Boucan Carré, Thomassique, Saut d'Eau et Maïssade dans le Centre ; Belle Anse, Thiotte, Anse à Pitre, Cayes-Jacmel et Grand Gosier dans le Sud- Est ; Milot dans le Nord ; Baie de Henne dans le Nord-Ouest et La Gonave dans l'Ouest. 

Le Gouvernement réitère sa volonté d'apporter un soutien aux couches les plus vulnérables de la population à travers le pays en sélectionnant les bénéficiaires de l'aide sociale par des méthodes transparentes et reconnues. Les informations collectées permettront de classer les ménages par score de vulnérabilité. Les plus vulnérables bénéficieront l'aide de programmes d'assistance sociale du Gouvernement, EDE PEP et d'organisations internationales. 

Le gouvernement appelle à la coordination de l'ensemble des acteurs étatiques, des organisations internationales, de l'ensemble de la société civile dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'action pour la réduction de la Pauvreté. 

Source: LLM / radio Métropole Haïti


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire