jeudi 7 août 2014

L'OEA appelle le groupe des six à voter la loi électorale.-

Le Nouvelliste | Publié le : 06 août 2014
Le secrétaire général adjoint de l'OEA, Albert Ramdin, a dirigé cette semaine à Washington une réunion informelle axée sur le « développement » avec des représentants des pays amis d'Haïti, le représentant d'Haïti à l'organisation hémisphérique, Edmond Bocchit, et Sandra Honoré, la patronne de la MINUSTAH. « Le progrès et le développement sont évidents en Haïti et notre espoir est que tous les acteurs, incluant les forces politiques, travaillent sur les dossiers clés », a dit Ramdin.

Reconnaissant que les élections pour renouveler une partie du Sénat sont en retard, le secrétaire adjoint de l'OEA a souligné que cela peut être résolu « par les principaux acteurs politiques ». « J'appelle à la coopération pour le vote de la loi électorale, dans l'intérêt de la démocratie et du développement économique », a dit Ramdin, cité dans un communiqué de l'OEA rendu public ce mercredi 6 août 2014.

Sandra Honoré, le chef de la MINUSTAH, qui a fait un briefing sur la situation aux représentants des pays amis d'Haïti, a « exprimé son espoir, comme convenu, que les élections se tiennent en 2014 ».

« J'appelle les acteurs politiques à transcender leurs différences afin de trouver un compromis dans l'intérêt supérieur de la nation pour garantir la tenue des élections en 2014 », a indiqué Sandra Honoré, qui a appelé le Sénat « à voter sans plus de retard les amendements à la loi électorale, un prérequis à l'organisation des élections ».

Au début de cette réunion de travail, Edmond Bocchit, le représentant du gouvernement haïtien à l'OEA, a confirmé que le "gouvernement maintient son engagement à travailler avec tous les acteurs pour garantir la continuité de la croissance et le progrès dans le pays ».

Entre-temps, en Haïti, le président Michel Joseph Martelly a multiplié les appels à l'intention du groupe des six sénateurs pour qu'il vote les amendements à la loi électorale après près de 130 jours. «Il faut éviter le chaos politique, a dit Martelly, qui a indiqué mardi ne pas penser maintenant à la probalité de diriger par décret le deuxième lundi de janvier. L'important est de penser à ce qui est proche. Si les élections, ne se tiennent pas le 26 octobre 2014, elles pourront avoir lieu le 29, le 30 octobre», a expliqué le chef de l'Etat.

Au Sénat, le sénateur Jocelerme Privert conduit des discussions avec des acteurs clés et des concernés du processus électoral. Les amendements sont analysés ainsi que la procédure pour que ce texte amendé soit acheminé au Sénat. Rien n'empêche de travailler sur ces amendements à la loi électorale avant qu'ils soient acheminés au Grand Corps, a expliqué Jocelerme Privert, qui essaie de rallier ses pairs. Pour le moment, des membres du groupe des six ne reconnaissent aucune légalité à cette commission non formée en assemblée des sénateurs, ont-ils dit dans la presse. Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé, cette semaine, a réaffirmé la détermination du groupe des six à résister aux pressions des représentants de la communauté internationale et de leurs affidés en Haïti.

Le sénateur Bien-Aimé s'est présenté comme un défenseur de la Constitution et de la légalité. Sur la formation du CEP, selon l'esprit de la Constitution de 1987, le groupe, sans le crier sur tous les toits, semble avoir lâché du lest en demandant que les amendements à la loi électorale soient acheminés au Sénat par le CEP. Ce qui constitue une reconnaissance plus que tacite de la légitimité du CEP tel que monté, pouvant traiter avec le Sénat et réaliser les élections.

En septembre prochain, le dossier d'Haïti sera débattu à l'ONU. Le président Michel Joseph Martelly, si les amendements à loi électorale ne sont pas votés, trouvera dans le groupe des six, supportés par des partis politiques, le parfait bouc émissaire.

Roberson Alphonse
robersonalphonse@lenouvelliste.com

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/134194/LOEA-appelle-le-groupe-des-six-a-voter-la-loi-electorale.html
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire