samedi 16 août 2014

Offre d'emploi : Aristide cherche des manifestants pr ne pas répondre à la justice.-!

Haïti - Social : Vive tension devant la résidence de J-B Aristide.

15/08/2014 11:02:14

Haïti - Social : Vive tension devant la résidence de J-B Aristide
Suite à l'émission d'un mandat d'amener émis contre l'ex Président d'Haïti, J-B Aristide, par le juge d'instruction Lamarre Bélizaire http://www.haitilibre.com/article-11812-haiti-justice-mandat-d-amener-emis-contre-j-b-aristide.html , pour ne s'être pas présenté devant le juge comme le stipulait un mandat de comparution, émis dans le cadre d'une enquête judiciaire où l'ex Président est inculpé « de trafic illicite de la drogue, soustraction de deniers publics, forfaiture et concussion, et blanchiment des avoirs » http://www.haitilibre.com/article-11805-haiti-justice-j-b-aristide-convoque-devant-la-justice.html ; près de 200 partisans d'Aristide ont bloqué jeudi l'accès à la résidence de l'ancien Président, craignant une intervention de la Police pour procéder à l'arrestation de leur leader.

Les manifestants visiblement très remontés, qui brandissaient des photos d'Aristide et lançaient des propos hostiles contre le Gouvernement, avaient dressé des barricades de pierres et de pneus enflammés, bloquant la rue dans les deux sens et l'accès à la maison d'Aristide. Les casques bleus de la Minustah sont intervenus en renfort de la PNH, pour disperser les manifestants à coup de gaz lacrymogène et rétablir l'ordre public.

Me Mario Joseph, un des avocats de M. Aristide, qui initialement affirmait que son client n'avait jamais reçu le mandat de comparution, affirme maintenant que l'assignation à témoigner n'a pas été remise en bonne et due forme à l'ancien Président et qu'il ne pouvait donc pas être arrêté dans cette affaire.

Quand au mandat d'amener contre l'ex-Président, il est au cœur d'une polémique quant à sa validité en raison selon certains juristes, d'une question de limite de juridiction du Juge ou de vice de forme pour d'autres...

Tout comme le Président du Sénat, le Sénateur de l'opposition, John Joël Joseph (membre du G6), qualifie de persécution politique les poursuites engagées et des interdictions de voyages, contre des personnalités proches d'Aristide et contre l'ancien Chef d'État.

Le Mouvement Patriotique de l'Opposition Démocratique (MOPOD), qui regroupe les principaux partis de l'opposition, dénonce également une persécution politique et annonce la reprise prochaine des manifestations antigouvernementales.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-11812-haiti-justice-mandat-d-amener-emis-contre-j-b-aristide.html
http://www.haitilibre.com/article-11810-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
http://www.haitilibre.com/article-11805-haiti-justice-j-b-aristide-convoque-devant-la-justice.html
http://www.haitilibre.com/article-11766-haiti-justice-aristide-interdit-de-voyage-qui-dit-vrai.html

PI/ HaïtiLibre
 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire