Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 30 septembre 2014

Le choléra est en régression selon les autorités haïtiennes


Les autorités sanitaires haïtiennes affirment que l'épidémie de choléra est en nette régression. 4 ans après l'introduction du vibrio cholérae dans l'Artibonite, les responsables du ministère de la sante ont noté que seuls deux départements, l'Ouest et le centre sont toujours dans le rouge. 

Entre octobre 2010 et septembre 2014 plus de 8 500 personnes ont été tuées et 700 000 autres infectées. Plus de la moitié des personnes infectées ont été admises dans des centres hospitaliers, révèle le docteur Donald François, Coordonnateur de l'unité de lutte contre le choléra au ministère de la santé. 

avec la saison pluvieuse les autorités sanitaires ont signalé des poussées de choléra dans certaines régions dont le wharf de Jérémie dans la capitale et les communes de Cerca La source et Cerca Cavajal dans le Centre. 

Toutefois certains départements dont le Sud, le Sud est et le Nord Ouest n'ont enregistré aucun cas au cours de ces derniers mois. Des progrès importants ont été enregistrés dans la lutte contre l'épidémie de choléra , se réjouit le docteur William Pape, responsable du centre Gheskio. 

Les résultats probants obtenus dans la zone de Martissant notamment sont dûs à la distribution massive de chlore et à une campagne de vaccination. Le centre Gheskio a produit et distribué des paquets de chlore a plus de 100 000 familles. 

D'après M. Pape les personnes hospitalisées dans son centre aujourd'hui proviennent essentiellement des communes éloignées telles Carrefour et Cité Soleil. 

L'épidémie de choléra est en nette régression avec deux victimes par semaine, informent les autorités sanitaires déterminées à poursuivre les campagnes de vulgarisation des principes d'hygiène. 

LLM / radio Métropole Haïti 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - Sécurité : Réforme de la Police Nationale d’Haïti


Haïti - Sécurité : Réforme de la Police Nationale d'Haïti
Lundi matin, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de réforme, les représentants de l'Unité de Planification Stratégique de la Police Nationale d'Haïti (PNH) accompagnée de représentants de la firme Pro-Telligent, ont rencontré, les dirigeants de l'Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) autour des grandes lignes de la réforme de l'institution policière.

Plusieurs points ont été abordés au cours de cette rencontre entre autres : l'évaluation de la performance du personnel de la PNH, la révision du plan de carrière des agents, la révision de la grille salariale, le statut du personnel non policier. Cette rencontre visait également à explorer les domaines de collaboration entre la PNH et l'OMRH. 

Au cours de la prochaine rencontre, un plan de travail pour l'exercice 2014-2015 sera discuté et validé

HL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Plainte et Témoignages contre Michael Geilenfeld, le Directeur de l'orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91.-

1- Témoignage notarié d'une victime de Michael Geilenfeld fait aux Etats-Unis. On l'appelle VICTIME ONE.- http://fr.slideshare.net/reseaucitadelle/affadavit-victim-one




2- Témoignage notarié d'une 2e victime de Michael Geilenfeld fait aux Etats-Unis. On l'appelle VICTIME TWO.- http://fr.slideshare.net/reseaucitadelle/affadavit-victim-two

3- Témoignage vidéo de Marc Louis, lui aussi, victime de Michael Geilenfeld.-

4- Plainte formelle des jeunes de l'orphelinat Saint-Joseph Home for Boys de Delmas 91 contre M. Geilenfeld pour « agression sexuelle, viol, sévices corporels, escroquerie, abus d'autorité, abus de drogue et usage illicite de drogues, atteinte à la pudeur, traite de personnes pour exploitation sexuelle et abus de confiance… ». Ils sont représentés par Me. Emmanuel Jeanty du Cabinet Fleurant.- 





____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

lundi 29 septembre 2014

Haiti-Pedophile: A Catholic priest in Boston told board members he believed child sexual abuse allegations against Michael Geilenfeld.-

Father John Unni is the pastor of St. Cecilia's Catholic Church in Boston and a former member of the Board of Directors of Hearts with Haiti.

Here is an excerpt from a just released Federal Court document:

"Mr. Hamlyn (Hearts with Haiti Executive Director) testified that Mr. Kendrick contacted Father Unni and because of those allegations, Father Unni met with one of the alleged victims....Mr. Hamlyn also acknowledged that Father Unni then told the members of the HWH Board that he found the victim's account of abuse to be credible, and subsequently, Father Unni resigned because he was concerned about the allegations and because he wanted the HWH Board to conduct an investigation."
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

L'armée française, déployée dans les aéroports : Une armée pour la sécurité en Haiti.

Des pays comme la France qui déconseillent une armée en Haïti n'hésitent pas à faire appel à leur armée pour renforcer la sécurité de leur territoire. Il est clair qu'une composante militaire est indispensable à la sécurité publique d'un Etat, Haïti doit avoir son armée.



____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
(Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.
__._,_._

Martelly promet de bonnes élections en Haiti dans le meilleur délai

Publié le 28 Septembre, 2014 dans Joseph Guyler Delva (author)

 (photo: )

NEW-YORK, USA (HCNN) -- Le Chef de l'Etat haïtien, Michel Martelly, a promis la tenue  en Haïti d'élections libres, honnêtes et transparentes pour renouveler, dans le meilleur délai, le personnel politique comme l'exige la démocratie adoptée comme système de gouvernement par ce pays des Caraibes.

Martelly a annoncé que des élections libres et crédibles seront organisées dans le pays dans le meilleur délai, sans donner une date précise qui devra être déterminée par le Conseil électoral (CEP), après l'approbation de loi électorale amendée dont le vote est toujours bloqué par un groupe de sénateurs récalcitrants de l'opposition.

"Haïti réalisera dans le meilleur délai, des élections libres, honnêtes, et transparentes, pour le renouvellement des institutions démocratiques et constitutionnelles," a déclaré, vendredi, le président Martelly devant la 69e assemblée générale des Nations-Unies.

"Il s'agit là d'un passage obligé. Les règles démocratiques l'exigent et je me tiendrai jusqu'au bout du côté des principes républicains," a indiqué Martelly.

Le Chef de l'Etat haïtien a estimé qu'il a pris toutes les mesures pour encourager les acteurs concernés intégrer le processus électoral, et a annoncé un nouveau round de pourparlers, dans l'espoir de pouvoir dégager un consensus autour des prochaines élections.   

"En ma qualité de Chef de l'Etat, garant de la stabilité des institutions, je n'ai ménagé aucun effort pour trouver un consensus entre toutes les parties et institutions concernées par l'organisation des élections législatives et municipales," a expliqué Martelly.

"Malgré les divergences constatées, dans l'esprit dessalinien, je suis confiant qu'ensemble on arrivera à dégager un consensus," a-t-il dit.

"Je me réjouis déjà de pouvoir réunir, encore une fois, mes concitoyens autour d'une table pour offrir cet espace harmonieux empreint des idéaux les plus purs que le peuple haïtien s'est fixés et auxquels on reste résolument attaché," a ajouté le Chef de l'Etat.

Martelly a, à maintes reprises, réitéré son appel aux membres du groupe des 6 sénateurs récalcitrants pour qu'ils se résolvent à faciliter le vote des amendements à la loi électorale nécessaire à l'organisation du scrutin qui devra permettre de renouveler deux tiers des 30 membres du sénat, toute la chambre des députés et les entités des collectivités territoriales.

Le gouvernement américain et des parlementaires démocrates et républicains des Etats-Unis ainsi que d'autres représentants de la communauté internationale ont, plus d'une fois, fustigé le comportement des sénateurs réfractaires.

Le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe, a souligné, en maintes occasions, le fait que son gouvernement ait pris tous les moyens pour accompagner le CEP. 

HCNN,

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time." Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
 

dimanche 28 septembre 2014

HAITI ET L'INDÉPENDANCE DE LA GRÈCE - 1822 (Des soldats et des armes)

Texte modifié le 24 Septembre 2014

Haïti a été le premier Etat qui a reconnu la lutte sacrée des Grecs pour l'indépendance. Haïti était lui-même un pays depuis 1791 qui avaient combattu pour la liberté et était bien au courant des luttes du peuple grec qui aspiraient à la liberté.

Le 15 Janvier 1822, le président d'Haïti Jean-Pierre Boyer, dans sa lettre adressée au Comité grec de Paris, il annonça sa reconnaissance à l'Administration intérimaire grec et a souhaité la victoire à la Révolution. C'était la première reconnaissance officielle de l'État grec (Hellas) à partir d'un pays étranger. Bien qu'Haiti ait acquis son indépendance quelques années plus tôt et son économie ait souffert apres la guerre, ils ont envoyé 25 tonnes de café haïtien à vendre et à acheter des armes pour la révolution grecque et 100 soldats noirs en provenance d'Haïti qui sont morts en aidant la lutte pour l'indépendance grecque. © 

samedi 27 septembre 2014

#MichaelGeilenfeld : Defamation trial of sex abuse activist from Freeport postpone.-

The scheduled Oct. 7 trial date was called into question after the man accusing Paul Kendrick of defamation was arrested in Haiti.

BY SCOTT DOLAN STAFF WRITER
sdolan@pressherald.com | @scottddolan | 207-791-6304

A trial scheduled to start next month in federal court in Portland in a defamation case against Freeport resident Paul Kendrick has been postponed for several months after the arrest of his accuser in Haiti.

Kendrick is accused in a civil case in U.S. District Court of "a malicious campaign of outrageous conduct" for making claims in waves of website postings, radio broadcasts and hundreds of emails that Michael Geilenfeld, an American man who founded a boys' orphanage in Haiti, had sexually abused the orphans in his care.

Geilenfeld, 62, and the North Carolina charity that funds his work in Haiti, Hearts with Haiti, sued Kendrick in February 2013, more than two years after Kendrick began his campaign.

The case had been scheduled for trial on Oct. 7. But Geilenfeld's attorneys called into question whether the trial could go forward as planned after Geilenfeld was arrested by Haitian authorities on Sept. 5 at the orphanage in the nation's capital, Port-au-Prince.

Geilenfeld's lead attorney in the civil case, Peter DeTroy III, said he discussed the matter in a conference call with Kendrick's attorney and U.S. District Judge John A. Woodcock Jr. and made an oral motion to postpone the trial for 90 days.

"He's in jail, so we had to ask for a continuance," DeTroy said. "There might be some more clarity to his situation in 90 days."

DeTroy said the Haitian criminal justice system is so different from the American system that he cannot get a clear answer on how the case there against Geilenfeld will proceed or when Geilenfeld will be released from custody. Kendrick's attorney, F. David Walker IV, argued unsuccessfully to have the trial go forward on Oct. 7 without Geilenfeld present.

"We objected," Walker said. "The reason is this case has been pending for over a year, and Mr. Kendrick is looking forward to his day in court and would like to put this matter behind him."

The judge in the Portland case also postponed a hearing that had been scheduled for Thursday on whether Kendrick should be sanctioned for continuing to broadcast accusations against Geilenfeld while the defamation case was pending.

The judge instead ordered the attorneys on both sides of the case to file written arguments and will decide later based on those arguments whether to hold the sanctions hearing, both DeTroy and Walker said.

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time." Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haiti : Samedi noir pour Lavalas et les extrémistes de l'opposition.-

Echec cuisant d'une tentative de mobilisation Lavalas par l'annonce de l'arrestation d'Aristide.

En plus de l'échec de la manif nationale au Cap-Haitien, Lavalas et ses alliés ont enregistré un échec cuisant dans la capitale haïtienne ce samedi 27 septembre 2014, où l'Associated Press a dénombré 200 personnes devant la résidence du Président Jean-Bertrand Aristide suite à la  rumeur d'opération policière visant à arrêter le leader Lavalas en rébellion avec la justice haïtienne.

« 200 personnes y compris un groupe musical », c'est une preuve qu'il s'agissait d'une mise en scène orchestrée par les responsables du parti d'Aristide cherchant désespérément à faire une démonstration de force pour convaincre la communauté internationale d'une hypothétique popularité incontestable de FANMI LAVALAS.

Le peuple n'a pas répondu à l'appel. Il ne s'est pas laissé manipuler. Une indifférence qui doit faire réfléchir M. Jean-Bertrand Aristide et tout le directoire du parti Fanmi Lavalas.

Malgré la présence de tous les leaders extrémistes de l'opposition dans la deuxième ville du pays, ils n'ont pas fait de recette au Cap-Haitien. N'importe quel comité de quartier aurait pu faire mieux. D'ailleurs, Vision2000 a constaté plusieurs centaines de participants à son journal de la mi-journée. Aussi, dans la capitale haïtienne, le peuple haïtien ne se reconnaît-il pas dans le comportement irrespectueux dont fait montre M. Aristide face à la justice haïtienne.

Les extrémistes de l'opposition doivent en tirer les conséquences. Les prochaines joutes électorales risquent d'être désastreuses pour eux. C'est le moment de questionner la légitimité de l'opposition et cette prétention de Madame Mirlande Manigat, qui dans une déclaration frivole, parle de négociation sur la démission du Président Michel Martelly.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haïti
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle 
27 septembre 2014 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Police posted at home of former Haiti president.-

By EVENS SANON

[About 200 supporters gathered outside the gates soon after the arrival of the new officers.]

PORT-AU-PRINCE, Haiti (AP) — Supporters of former Haitian President Jean-Bertrand Aristide rallied outside his home Saturday after a new unit of police officers was abruptly posted outside the walled compound in the capital amid fears that the ex-leader faces arrest for failing to heed a court summons.

The officers, about 14 in all, are members of a special unit and have been assigned to monitor Aristide, police spokesman Frantz Lerebours told The Associated Press. He said there were no immediate plans to carry out an arrest warrant issued by a judge investigating a corruption case.

The judge issued the warrant last month after Aristide did not show up in court to testify in an investigation into money laundering and corruption during his presidency. The former president's lawyer has said the summons was not properly issued and asked the judge to reconsider the arrest warrant.

Lerebours said the judge asked police to place Aristide under house arrest but there is no provision for house arrest under Haitian law. He said officers would instead monitor Aristide, who has rarely left his home since returning from exile in 2011. The spokesman said the new officers were brought in because they were better equipped and trained to conduct the monitoring than officers previously assigned to the task.

About 200 supporters gathered outside the gates soon after the arrival of the new officers. They played drums and sang songs of support for Aristide, who remains popular in Haiti. Radio reports said there were demonstrations in other parts of the city as well.

Aristide, a former Roman Catholic priest who championed the poor and led the opposition to a brutal dictatorship, was Haiti's first democratically elected president in 1990. He was toppled in a coup, then returned to power with U.S. assistance, but he was ousted again in 2004 during a violent rebellion.

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.