vendredi 5 septembre 2014

La comparution du DG de la PNH : une démonstration de respect


La comparution du directeur général de la police nationale d'Haïti, ce 4 septembre 2014, devant le juge instructeur Lamarre Bélizaire est une action volontaire, car Godson Orélus, en tant que haut fonctionnaire de l'Etat, aurait pu ne pas se présenter, a déclaré l'avocat du DG de la PNH à l'issue de l'audition de son client par le juge Bélizaire.

Me. Eugene Pierre-Louis croit que la présentation de M. Orélus au cabinet du juge instructeur Lamarre Bélizaire s'inscrit dans le cadre d'une collaboration institutionnelle. Selon Me. Pierre Louis, la comparution du DG de la PNH est une démonstration de respect pour les institutions du pays.

Pour sa part, Godson Orélus a abondé dans le même sens que son avocat. Le DG de la PNH a déclaré qu'il répondait  à la convocation du juge par respect pour les institutions du pays.

Godson Orélus  était accompagné, entre autres, de son avocat, Me. Eugene Pierre Louis et de l'inspecteur général en chef de la Police nationale d'Haïti, Ralph Stanley Jean Brice. Le directeur général de l'institution policière  devait fournir des explications au juge Lamarre Bélizaire sur la lenteur enregistrée dans l'exécution d'un mandat d'amener émis contre Jean-Bertrand Aristide.

Rappelons qu'une note émanant du Bureau des avocats internationaux a considéré la convocation de M. Orélus comme une tentative du  juge Lamarre Bélizaire pour retenir un  dossier qui a été l'objet d'une demande en dessaisissement pour cause de suspicion  légitime.


Signal FM

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
    
   
  
But you can't fool all the people all the time."
 (
   
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
    
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire