vendredi 10 octobre 2014

Le secrétaire d’Etat américain exhorte les sénateurs à accélérer le processus électoral.-



Bureau de communication
de la Primature
 
Note de Presse
 
Le secrétaire d'Etat américain exhorte les sénateurs à accélérer le processus électoral
 
Port-au-Prince, le jeudi 9 octobre 2014.- Dans le cadre de sa journée de travail, ce jeudi, à Washington, le Premier ministre Laurent Lamothe s'est entretenu avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, autour notamment de la question des élections.
 
M. Kerry appelle les sénateurs à voter l'amendement à la loi électorale en vue de faciliter, comme s'y engage le gouvernement, la tenue des élections.
 
Le secrétaire d'Etat américain, tout en saluant les efforts du gouvernement Martelly-Lamothe en vue de l'amélioration du cadre de vie des Haïtiens, estime que le refus des sénateurs de doter le pays d'une loi électorale constitue une entrave au développement de la croissance, voire celui du pays. « Vous avez besoin d'un gouvernement qui fonctionne pleinement. Le président, ainsi que le Premier ministre y travaillent très dur », reconnait le chef de la diplomatie américaine.
Il a, en outre, réitéré « le profond intérêt des Etats-Unis à aider Haïti à  continuer dans la voie de la démocratie, de la croissance économique et du développement ».
 
Le Premier ministre Laurent Lamothe s'est, de son côté, félicité des progrès, des réalisations et actions du  gouvernement Martelly-Lamothe, notamment dans la reconstruction de notre pays, la relocalisation et le logement des sinistrés du séisme de janvier 2010.
Le chef du gouvernement a également fait part des défis énormes à relever, tels l'organisation des élections, l'énergie et la sécurité. Il a toutefois réitéré le plein engagement de son gouvernement à  y travailler, ce, en vue d'assurer le bien-être de la population, selon les vœux du président de la République, Son Excellence Monsieur Michel Joseph Martelly.
 
-FIN-
 
Bureau de Communication
                                                                                         de la Primature


Enregistrer un commentaire