samedi 18 octobre 2014

Martelly commémore Dessalines en trois dimensions : Sa naissance, sa vie et sa mort.- (Texte de Cyrus Sibert)

(Pdt Michel Martelly déposant une gerbe de fleurs à Cormier, Gde-Rivière du Nord, village natal de Dessalines.)

Le gouvernement en place a organisé des festivités visant la célébration de la vie de l'Empereur Jean-Jacques Dessalines. Des critiques condamnant cette initiative viennent de tout acabit.

J'avoue avoir été surpris en apprenant cette décision, qui, à première vue, apparaissait inappropriée, pour ne pas dire osée, en cette date historique du 17 octobre. Cependant, l'accueil et la participation des résidents des faubourgs de Port-au-Prince, qui, durant toute une journée, sont restés sous un soleil de plomb commémorant la vie de l'Empereur, constituent un fait de plus à décoder.

À l'inverse de l'opposition politique traditionnelle axée sur la critique stérile, nous avons analysé la décision du Chef de l'Etat et conclus que, depuis son arrivée au pouvoir, le Président Martelly se consacre à poser des actes inédits honorant la mémoire de l'Empereur Jean-Jacques Dessalines. Dans un premier temps, il a suivi les traditions de la Présidence, puis en 2013, il a innové en se rendant à la ville natale de Jean-Jacques Dessalines, dans la localité de Cormier à la Grande Rivière du Nord, commémorant ainsi, la naissance de Dessalines.

image
Le Ré.Cit. - Réseau Citadelle: Pdt Michel Martelly, ds l...
Le Président Martelly, l'unique Chef d'Etat à visiter Cormier (Grande-Rivière du Nord), le 17 octobre 2013, l'espace qui a vu naitre Jean-Jacques Dessalines, en sig...
Aperçu par Yahoo

Également, depuis l'arrivée du président Martelly au pouvoir, l'ancienne Capitale de l'Empire de Dessalines a reçu des travaux d'aménagement, de conservation et de réparation des bâtiments et monuments utilisés par l'Empereur Jacques 1er.

En 2014, le Chef de l'Etat, en harmonie avec les idées véhiculées dans le texte musical du Groupe RAM, a profité du 17 octobre 2014 pour commémorer la vie de Dessalines.

Opérateur culturel hors pair, le président Martelly a pu saisir la dimension culturelle du peuple haïtien. Il comprend aussi le rôle joué par la musique dans les rites haïtiens, et que celle-ci, au lieu de réduire la portée de l'évènement, a contribué à l'amplifier.

Les critiques d'opposants médiatisés, cherchant à provoquer une indignation populaire, prouvent que, ces dits leaders politiques ne comprendront plus le peuple haïtien, qu'ils s'évertuent à diriger contre son gré.

Par ces festivités, le Chef de l'Etat voulait surpasser les cérémonies traditionnelles en mémoire de Jean-Jacques Dessalines. Une fois de plus, sa visite sans précédent à Cormier en 2013 et cette célébration populaire ce 17 octobre 2014 prouvent la multidimensionnalité de la vision du Chef de d'Etat du fondateur de la nation, tombé au Pont-Rouge.

Tout compte fait, on ne pourra pas dérober du Chef de l'Etat son admiration pour Dessalines qu'il cherche toujours à nous présenter sous plusieurs optiques.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti
17 octobre 2014

reseaucitadelle@gmail.com
@reseaucitadelle 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
(Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire