mardi 25 novembre 2014

Haïti - Économie : Croissance au-dessus de 3% et inflation maitrisée (2015)


Haïti - Économie : Croissance au-dessus de 3% et inflation maitrisée (2015)
Suite à la récente mission en Haïti d'une délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par, Gabriel Di Bella, Chef de mission pour Haïti, destiné à conclure les entretiens relatifs à la huitième et dernière revue de l'accord de 2010 au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), Di Bella a déclaré « Selon les données préliminaires pour l'année fiscale 2014 (octobre 2013 à septembre 2014), l'activité économique (mesurée par le produit intérieur brut, PIB) a progressé d'environ 3 1/2 à 4%, conformément aux projections. L'inflation est restée faible, aux alentours de 5%. Le déficit budgétaire a été inférieur au chiffre prévu au programme, mais est demeuré élevé, en partie à cause des coûteuses subventions sur le carburant. La politique monétaire a été axée à juste titre sur la préservation des réserves de change, tout en assurant une inflation faible et stable.

[...] Pour l'année fiscale 2015, la croissance devrait se situer entre 3 et 3 1/2%, tandis que l'inflation restera maîtrisée. Des réductions des subventions sur le carburant (conjuguées à des programmes visant à protéger les couches les plus vulnérables de la population), ainsi qu'une amélioration de la facturation et du recouvrement dans le secteur de l'électricité, devraient permettre aux autorités de ramener le déficit budgétaire à un niveau viable. Si la baisse récente des cours internationaux du pétrole réduit la facture pétrolière, elle accroît aussi les risques de financement. La mission a examiné des mesures de réduction du déficit qui permettraient d'atténuer ce risque.

[...] L'achèvement des mesures restantes du programme, notamment en ce qui concerne le fonctionnement des postes comptables, devrait permettre au Conseil d'administration d'examiner cette dernière revue de l'accord au titre de la FEC à la mi-décembre. Les autorités ont exprimé leur intention de solliciter un nouvel accord auprès du FMI.

[...] le programme FEC a été mené à bon terme, la mission tient à féliciter les autorités d'avoir continué de mener une politique macroéconomique saine pendant les années difficiles qui ont suivi le séisme de 2010. La mission remercie les autorités de l'hospitalité et de la franchise dont elles ont fait preuve lors de toute cette période et au cours des derniers entretiens. »

Les membres de la délégation se sont entretenu notamment durant leur séjour avec Marie Carmelle Jean-Marie, la Ministre de l'Économie et des Finances (MEF), Charles Castel, le Gouverneur de la Banque de la République de Haïti (BRH), Ronald Décembre, Secrétaire d'État aux Finances, des Directeurs-Généraux du MEF, de la Direction Général des Impôts (DGI), de l'Administration Générale des Douanes (AGD), de la Direction Générale du Budget (DGB), des cadres des différents départements du MEF et de la BRH, des représentants du secteur privé et des partenaires au développement.

En savoir plus sur le FEC :
La facilité élargie de crédit (FEC) a remplacé la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC) comme principal outil dont dispose le FMI pour apporter un soutien financier à moyen terme aux pays à faible revenu. Le taux d'intérêt des financements accordés au titre de la FEC est de 0 %, avec un différé d'amortissement de cinq ans et demi et une échéance maximale de dix ans. Le FMI revoit tous les deux ans les taux d'intérêt de toutes les facilités concessionnelles.


HL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire