jeudi 27 novembre 2014

Obama croit qu'un décret Présidentiel est la solution au blocage parlementaire.-

Via un décret présidentiel, Barack Obama a offert jeudi une régularisation provisoire à cinq millions de clandestins illégaux présents aux États-Unis depuis au moins cinq ans. Cette décision est jugée contraire à la démocratie selon les républicains.

Face à l'inaction du Congrès, Barack Obama a fait preuve d'initiative jeudi s20 novembre : via un décret présidentiel, le chef d'État américain a offert une régularisation provisoire à quelque cinq millions de clandestins, sur un total de 11 millions vivant aux États-Unis sous la menace d'une expulsion.
"Une amnistie de masse serait injuste. Des expulsions de masse seraient à la fois impossibles et contraires à notre caractère", a-t-il expliqué lors d'une brève allocution solennelle depuis la Maison Blanche, promettant un système "plus juste et plus équitable".
A partir du printemps prochain, tout clandestin vivant depuis plus de cinq ans aux États-Unis, et ayant un enfant américain ou titulaire d'un statut de résident permanent, pourra demander un permis de travail de trois ans. "Ce n'est ni une garantie de citoyenneté, ni un droit à rester ici de manière permanente", a cependant souligné M. Obama.

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.


Enregistrer un commentaire