samedi 13 décembre 2014

Haiti-Politique : L’ONU, concernée par la violence du #MOPOD/#LAVALAS.-

Ce vendredi 12 Décembre 2014, les manifestants de l'opposition radicale ont eu affaire à des soldats de l'ONU qui ont accompagné la Police haïtienne dans sa mission de maintien d'ordre. Depuis la déclaration de Madame Sandra Honoré en faveur des manifestants violents - déclaration qui a été interprétée par l'opposition radicale comme une autorisation à renverser le Président élu Michel Martelly, cette nouvelle attitude de la MINUSTAH est un tournant dans la position de la Communauté internationale face à l'opposition radicale.

Les actes de violence contre l'Ambassadrice des Etats-Unis en Haïti, le 2 Décembre dernier, suivis de plusieurs mouvements violents, d'incendie et de destruction de biens, ont convaincu la communauté internationale des velléités destructrices de l'opposition radicale représentée par #MOPOD et #LAVALAS. De plus, l'annulation de la visite du secrétaire John Kerry, programmé pour le vendredi 12 décembre 2014, sont des éléments qui prouvent une nouvelle approche dans la crise haïtienne.

Toutefois, faut-il signaler que jeudi dernier, l'ancien Président Américain Bill Clinton a clairement déclaré: "Bon, nous avons eu quatre belles années, nous étions sur la bonne voie mais maintenant c'en est assez. Rejetons toutes ces avancés et retournons aux anciennes méthodes... Ce ne serait pas bon pour Haïti."

Le caractère violent, destructeur et rétrograde de l'opposition radicale menée par le #MOPOD et #Lavalas est mis à nu.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti
13 Décembre 2014

___________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire