mardi 13 janvier 2015

Martelly ne veut pas diriger par décret


Le chef de l'état haïtien, Michel Martelly, assure qu'il n'entend nullement diriger le pays par décret. Au lendemain de la fin du mandat de la 49 eme législature, le chef de l'état s'est gardé de faire des commentaires sur le dossier laissant entendre qu'il veut seulement édicter un décret relatif à l'organisations des élections municipales et législatives. 

Le président Martelly rejette les allégations faisant croire qu'il était obsédé à l'idée de diriger le pays par décret. Nous voulons des élections, a dit le chef de l'état expliquant qu'il n'entend édicter aucun autre décret. 

Les amendements à la loi électorale n'avaient pas été votés par le Parlement en raison du blocage législatif réalisé par l'opposition radicale. 

M. Martelly assure qu'aucune grande décision ne nécessitera un décret au cours de cette année. Il indique que le gouvernement s'évertue à identifier les projets prioritaires devant être réalisés au cours de cette année. Il y a plus de 1 000 projets à finaliser, a soutenu M. Martelly expliquant que la priorité sera accordée à 400 d'entre eux. 

Selon M. Martelly le Premier Ministre Evans Paul devra concrétiser les projets lancés par son prédécesseur Laurent Lamothe. 

En début d'année M. Martelly avait indiqué que 2015 sera une année électorale. Le Premier Ministre devra s'assurer d'un bon fonctionnement des institutions en vue de créer les conditions propices à la tenue d'élections crédibles et honnêtes. 

Source: LLM / radio Métropole Haïti 


____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire