lundi 16 mars 2015

Impossible de supporter les bourgeois et les politiques anti-diaspora et de vouloir l'intégration de la diaspora...

Quoi de plus démagogique que de voir ceux qui supportaient l'agenda conservateur de la bourgeoisie rétrograde et de sa classe politique traditionnelle, se positionner aujourd'hui comme défenseur de la diaspora. Ces gens ne comprennent rien dans la réalité haïtienne. Car, c'est connu que ce consortium conservateur (Bourgeoisie Rétrograde/Politiciens traditionnels) qui a pris le contrôle du gouvernement en décembre 2014 et Préside le Conseil Electoral Provisoire (CEP) à la faveur des manifestations anti-Martelly et anti-Lamothe est contre l'ouverture de l'économie haïtienne, ne veut pas l'intégration de la diaspora haïtienne, et est contre la modernisation des partis politiques. Ce consortium monopoliste pratique un capitaliste à papa; il est contre toute modernité économique. Le politiciens traditionnels et la bourgeoise rétrograde ont un pacte sur la Douane haïtienne qui sert à enrichir les politiciens et à décourager ceux qui cherchent à concurrencer la bourgeoisie traditionnelle. La diaspora sera toujours malmenée au sein de l'administration publique, elle sera toujours écartée par ce consortium.

L'Anti-Martelly ou l'Anti-Lamothe empêche des intellectuels haïtiens de l'intérieur et/ou de la diaspora de comprendre la réalité haïtienne. Après avoir fait le jeu des rétrogrades, ils seront toujours exclus.

C'est la réalité! On ne peut pas supporter l'agenda de ce consortium et ensuite se présenter comme défenseur de la diaspora. Car, le problème de ce consortium avec Laurent Lamothe était l'ouverture de l'économie nationale et le strict contrôle des recettes douanières au profit du trésor public.

Cyrus Sibert

------------------------------

Haïti - Élections : Le Premier Ministre Lamothe, encourage la diaspora à voter au prochain scrutin
30/05/2014 11:09:12

Jeudi, le Premier Ministre, Laurent Lamothe, a rencontré une importante délégation de la diaspora haïtienne http://www.haitilibre.com/article-11245-haiti-elections-la-diaspora-en-faveur-de-l-application-de-l-article-9-de-l-accord-el-rancho.html et souhaité ardemment que nos compatriotes vivant en terre étrangère, soient munis de la Carte d'identification nationale (CIN) pour leur permettre de voter librement lors des prochaines élections.

Rappelant solennellement que le droit de vote de la diaspora est un acquis, le Premier Ministre en a profité pour réitéré l'engagement indéfectible de l'Administration Martelly et de son équipe auprès de la diaspora haïtienne, et l'encourager à s'impliquer davantage dans la vie politique du pays, à commencer par l'obtention de son droit de vote par le biais des Ambassades et des Consulats haïtiens « Je ne vois aucune différence entre un compatriote vivant au pays et un autre vivant à l'extérieur. D'ailleurs, si la diaspora participe aussi activement dans l'économie locale, je ne comprends pas pourquoi elle ne jouirait pas d'une intégration réelle au niveau du développement durable du pays ».

Par ailleurs, le Chef du Gouvernement a également plaidé, en faveur de la promotion et de la distribution des produits locaux au niveau de la diaspora haïtienne, tels que : Konparèt, Dous makòs, l'arachide, les fruits bio d'Haïti...
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire