dimanche 1 mars 2015

Les mulâtres d’Haiti doivent se montrer concernés par le racisme dominicain.-

En fournissant des armes, des soldats et une aide économique aux révolutionnaires latino-américains, l'unique recommandation du Président haïtien Alexandre Pétion, leader des mulâtres haïtiens, au Général Simon Bolivar a été d'abolir l'oppression esclavagiste partout où son armée remportera une victoire. Aujourd'hui, les mulâtres de la bourgeoisie haïtienne ont le devoir d'exiger que la République Dominicaine respecte tous les haïtiens sans distinction de couleur. Ils ne doivent pas avoir un comportement indifférent, tirant des avantages de leur peau claire plus proche de l'oligarchie dominicaine. La bourgeoise haïtienne à majorité mulâtre doit se sentir concernée par la politique anti-haitienne de la République voisine. Elle doit contribuer à réorienter l'économie nationale vers des partenaires respectueux d'Haiti et du peuple haïtien.

Si le Premier Ministre Laurent Lamothe avait eu l'initiative d'importer du riz du Vietnam, en Asie, en vue de faire baisser les prix au profit des couches défavorisées, Haiti peut renforcer ses importations de produits de la Jamaïque, du Mexique, de Cuba, du Venezuela et des Etats-Unis dans le but de faire comprendre aux Dominicains qu'ils doivent respecter un client important. Aussi, pouvons-nous aménager des facilités pour les étudiants haïtiens, à Cuba, à l'Université West Indies de la Jamaïque, au Costa Rica, au Mexique, certainement en Amérique du Nord (USA/Canada)...

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti
1 mars 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire