vendredi 17 avril 2015

[ Bagay sa santi ! ] Haïti : La justice libère Woodly Ethéart et Renel Nelfort, accusés de kidnapping, trafic de drogue et blanchiment d’argent.-

P-au-P., 17 avril 2015 [AlterPresse] --- Woodly Ethéart, alias « Sonson La Familia » et Renel Nelfort, surnommé « Le Recif », accusés de grand banditisme, particulièrement de kidnapping, trafic de drogue et blanchiment d'argent, ont été libérés par la justice ce 17 avril, à l'issue d'un jugement express.

Les accusés ont été entendus par le Tribunal criminel sans assistance de jury présidé par le juge Lamarre Bélizaire, qui les a libérés en début de soirée, concluant que le dossier d'accusation était vide, a constaté AlterPresse.

L'ordonnance du juge d'instruction au tribunal de première instance de Port-au-Prince, Sonel Jean-François, en date du 5 mars 2015, avait renvoyé Woodly Ethéart et Renel Nelfort par devant le tribunal criminel sous plusieurs chefs d'accusation dont enlèvement et séquestration de personnes.

« Auteurs intellectuels des faits d'enlèvement et de séquestration contre rançon, trafic illicite de stupéfiants, blanchiment des avoirs, assassinat et association de malfaiteurs » sont les chefs d'accusations qui étaient retenus contre Ethéart et Nelfort, suivant l'ordonnance.

Des organismes de défense de droits humains avaient dénoncé par avance un procès expéditif au bénéfice des accusés, dont les liens avec le pouvoir en place sont connus. Le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) avait souligné l'irrégularité de ce procès, alors que certains accusés dans la même affaire ont fait appel de l'ordonnance du juge d'instruction. La cour d'appel devait en principe se prononcer avant toute autre étape du dossier.

12 autres individus doivent se présenter au Tribunal criminel sans assistance de jury sous les chefs d'accusation de « détention illégale d'armes à feu, faux et usage de faux, usurpation de titre, vols de véhicules »– en plus de ceux retenus contre Etheart et Nelfort. 7 des inculpés sont en cavale.

Ethéart a été arrêté le 8 mai 2014. Depuis le début de l'année 2014, l'affaire Woodly Ethéart n'a pas cessé de susciter des remous, surtout en raison des liens présumés que ce dernier entretiendrait avec le président Michel Martelly.

Les organisations de droits humains dont le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) ont indexé Ethéart comme le numéro 1 du « Gang Galil », spécialisé dans des crimes comme le kidnapping.

Ce gang a reçu des rançons chiffrées à « un million huit cent quatre vingt neuf mille cinq cents – 1,889,500.00 - dollars américains », des mains de 13 victimes kidnappées sur l'intervalle du 11 janvier 2011 au 18 janvier 2014, dénonce le Rnnddh dans un rapport publié le mardi 18 mars 2014. [jep gp 17/04/2015 18 :30]

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire