mardi 7 avril 2015

Elections 2015 ou la guerre de sécession Haïtienne.- (Texte de Cyrus Sibert)

Comme les américains se sont affrontés durant la guerre de sécession pour forcer les conservateurs rétrogrades à abandonner le système esclavagiste incapable de faire avancer le rêve américain, lors des prochaines élections, le peuple haïtien aura à décider entre deux systèmes économiques : 

1- Une économie NEO-FEODALE, MONOPOLISTE, hostile, symbolisée par EVANS-PAUL/BOULOS/VERITE/INITE/LAVALAS/VORBES; 

2- Une économie MODERNE, ouverte aux investissements étrangers et orientée vers la libre concurrence, symbolisée par Laurent Lamothe.

Deux (2) groupes auront à s'affronter : A- Les partisans du changement TET KALE menés par l'ancien Premier Ministre Lamothe et  B- l'Alliance bourgeoisie-rétrograde/politiciens traditionnels, représentée par une multitude de candidats dans une stratégie de diversion visant à tromper le peuple haïtien.

Seule une économie moderne, ouverte aux investissements étrangers, à l'intégration de la diaspora et à la libre concurrence peut stimuler la croissance, créer des emplois et des opportunités pour les jeunes.

Après 200 ans de domination sans partage, l'économie traditionnelle néo-féodale d'Haiti a prouvé ses limites. Elle n'arrive pas à créer les croissances nécessaires pour intégrer tous les haïtiens. Une vaste majorité est exclue et évolue dans la pauvreté extrême. Le peuple est condamné à émigrer vers des économies voisines des Etats-Unis, de Bahamas, de République Dominicaine… 

Pourtant, en 3 ans, avec le nouveau model, le Premier Laurent Lamothe a prouvé le contraire. L'environnement des entreprises est pris en compte : Sécurité; renforcement de la PNH; lutte contre les gangs sans tenir compte de leur accointance familiale, sociale ou politique; Programme EDE-PEP pour supporter les haïtiens les plus défavorisés et obtenir un apaisement social en attendant le plein emploi recherché; simplifier le processus de création d'entreprise. 

Les résultats sont connus. Les indicateurs économiques étaient tous positifs (croissance + 4.5). Augmentation des recettes publiques (douanières et fiscales) en vue d'améliorer les capacités d'action sociale de l'Etat. Plusieurs groupes décident d'investir en Haiti. L'ouverture de l'Hotel Marriot dans la capitale haïtienne est le dernier exemple en date.

En 2015, notre pays arrive à ce carrefour historique de rupture entre un modèle économique traditionnel/dépassé et une nouvelle approche capable de le conduire vers la modernité. 

Cette mission historique dépasse de loin, l'ambition personnelle de devenir Président d'Haiti. Se positionner en face de l'histoire, est toujours suicidaire. Car, rien ne peut l'arrêter! 

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
 7 avril 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire