samedi 30 mai 2015

#Haiti : Laurent Lamothe, la dictature parlementaire et les fonds communaux.-

Dictature parlementaire en Haiti :

Sur la gestion du Ministère de la Planification, aucune accusation ne vise directement @LaurentLamothe, mais des parlementaires. On, ne fait que lui reprocher d'avoir financé des projets pour des parlementaires. Que pouvait-il faire face au vote des parlementaires qui réclamaient des fonds communaux? Lamothe est-il coupable d'avoir obéi au vote du parlement?


On se souvient que de 1995-1999, des parlementaires de l'OPL avaient conditionné leur vote à la construction d'école dans leur circonscription. Le Premier Ministre d'alors ne pouvait faire autrement !!!
Enregistrer un commentaire