dimanche 31 mai 2015

‪#‎Haiti‬ : Retour de la violence politique comme règle d'intégration au processus électoral. Wilson Jeudi a reçu son rapport de la Cour des comptes.-

Jeudi dernier en milieu de journée, des partisans du maire sortant de Delmas, Wilson Jeudy, avaient manifesté violemment à Delmas. Comme résultat, le Maire de Delmas a reçu son certificat de décharge. Laurent Lamothe qui ne croit pas dans la violence n'a pas eu cette chance. Le Président de la Cour, Fritz Robert-Saint Paul avait ordonné la falsification de la conclusion du rapport sur sa gestion. Du coté du CEP, Wilo Joseph a été réinséré sur la liste des candidats au Sénat après que ses partisans ont instauré la violence dans le département du Centre. La méchanceté des petits coquins qui pratiquent l'exclusion est à la base le l'instabilité en Haiti.













Samedi, le Maire de Delmas, Wilson Jeudy a indiqué avoir reçu son certificat de décharge...

Aperçu par Yahoo


Samedi, le Maire de Delmas, Wilson Jeudy a indiqué avoir reçu son certificat de décharge ajoutant « Travay mwen poko fini nan Delmas ».

Ce certificat daté du 29 mai 2015, portant la signature de Fritz Robert St Paul, Président du CSC/CA indique que « La Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) certifie qu'elle octroie décharge pleine et entière de sa gestion au sieur Wilson Jeudy, Maire principal de la Commune de Delmas [...] ainsi qu'aux maires adjoints et d'autres comptables des deniers publics de ladite mairie pour la période s’étendant d'octobre 2012 à mars 2015.

Cette décision fait suite à l'arrêté de quitus, rendu le vendredi 29 mai 2015 par la Chambre des affaires financières [...] »

Rappelons que jeudi dernier en milieu de journée, des partisans du maire sortant de Delmas, Wilson Jeudy, avaient manifesté violemment à Delmas http://www.haitilibre.com/article-14035-haiti-actualite-zapping-electoral.html pour exiger du CSA/CA, de lui accorder décharge pour sa gestion en vue de son inscription aux prochaines élections locales. Des barricades de pneus enflammés ont été dressées entre Delmas 31 et Delmas 32 par les protestataires. 

Rappelons que Wilson Jeudy, élu en 2006 et laissé en poste après l’échéance de son mandat par l’administration Martelly, avait manifesté son intention de briguer un autre mandat à la mairie de Delmas.

SL/ HaïtiLibre 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time." (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire