mercredi 10 juin 2015

André Michel lance déjà des menaces de mort contre @LaurentLamothe.

Sur Radio Caraïbe, à l’Emission Journal du Matin, Me André Michel, candidat à la Présidence, malgré son inculpation dans l’assassinat Frantzy Duverseau, a déclaré péremptoirement que l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe souffre du syndrome de Roger Lafontant, cet ancien Ministre de Duvalier assassiné dans la nuit du 29 septembre 1991.

Le fait par Laurent Lamothe de persister à réclamer sa participation aux prochaines élections peut lui couter la vie, a t-il déclaré.

Me André Michel lance ainsi une menace claire contre la vie de Laurent Lamothe. Le Conseil Electoral Provisoire doit prendre acte de cette déclaration qui traduit la panique chez certains secteurs de voir Laurent Lamothe dans la course électorale.


Le Conseil Electoral ne doit pas se laisser instrumentaliser dans le sans des intérêts politiques d’un secteur politique.


Il doit respecter la loi qui est claire. A savoir, les ministres sont des ordonnateurs; il y a incompatibilité entre Ordonnateur et Comptable; le décret électoral exige un certificat de décharge pour ceux qui ont été comptables de deniers publics. Quand aux ministres, le décret électoral leur fait obligation de démissionner 30 jours après sa publication.


Une institution haïtienne doit pouvoir gérer ce dossier en tout indépendance, sans ingérence internationale.


Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti

10 juin 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr 
Enregistrer un commentaire