mardi 2 juin 2015

Flash! Simon Desras, dénonce le CEP et parle de transition.- [ Scoop FM]

Le Sénateur Simon Desras dénonce le CEP qui affiche un comportement arrogant et violateur des droits politiques des citoyens. Il y aurait même des cas de corruption liés à des pots de vin. 

L'ancien Président du Sénat affirme que le pays évolue dans une situation de consensus, le Conseil Electoral doit éviter d'afficher un comportement visant à exclure des candidats en utilisant des prétextes constitutionnels : "Depi gen konsansus tout lwa bèbè" a t-il déclaré en créole.

Ce CEP de consensus doit tenir compte des recommandations de tous les secteurs, les candidats, les partis politiques, la communauté internationale, afin d'éviter une perte de temps et de ressources financières.

Monsieur Desras en a profité pour dénoncer, ce qu'il appelle un projet du Président Martelly consistant à amender la Constitution en vue de se porter candidat à la Présidence pour un second mandat en 2016. Il affirme que le Chef de l'Etat ne pourra pas prolonger son mandat jusqu'en mai 2016 : " Rendez-vous 7 février 2016 et si les élections échouent, on devra penser à une transition, le plus rapide que possible".


Gouvernement de facto, CEP de facto, les Conseillers électoraux doivent trouver un consensus pour des élections inclusives afin d'éviter la violence politique et de sauver le processus électoral. Il est prêt à affronter ses adversaires sur le terrain. Les électeurs doivent avoir la chance de départager les candidats. 


RéseauCitadelle.-  
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time." (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire