jeudi 11 juin 2015

Selon le RNDDH, le certificat de décharge, une question politique :

Pierre Espérance, le Directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), croit que la question de décharge constitue un problème politique qui aurait dû être traité dans le cadre des négociations de décembre 2014. Il rappelle que plusieurs candidats aux législatives ont été écartés pour cause de décharge.

De son côté, Jeantel Joseph, Président du Consortium des Partis Politiques, abonde lui aussi dans le sens d’une solution politique, évoquant le cas du Premier Ministre Evans Paul, arrivée au pouvoir à l’issue d’un consensus politique, qui lui a permis de contourner la Constitution et de s’abstenir de fournir un certificat de décharge ; tout comme d’autres ministres et haut fonctionnaires du Gouvernement Martelly/Lamothe qui ont été reconduits dans le nouveau Gouvernement Martelly/Paul, sans produire de certificat de décharge...

HL/ HaïtiLibre
Enregistrer un commentaire