samedi 6 juin 2015

Motivés par leur objectif politique, Des membres du CEP font une fausse interprétation du décret électoral.-

Il est n’est pas sans intérêt de mentionner que dans le Décret-Loi électoral http://www.haitilibre.com/docs/decretelectoral2015.pdf, la seule boussole suivit par le CEP, selon Pierre Opont son Président, il est stipulé à article 36, alinéas f) « Avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable de deniers publics ; ». Notons qu’un Arrêté portant règlement général de la Comptabilité Publique daté 16 février 2005 http://www.haitilibre.com/docs/Arrete-portant-reglement-general-de-la-Comptabilite-Publique-16-fev-2015.pdf, publié dans le Journal Le Moniteur No. No. 38 du 19 mai 2005, pp. il est stipulé à l’article 13 « Les opérations d'exécution du budget de l'État et des autres organismes publics font intervenir deux catégories d'agents : d'une part, les ordonnateurs, d'autre part, les comptables. Les fonctions d'ordonnateur et celles de comptable sont incompatibles ». Cet arrêté précise aux articles 14 à 22 ce qu’est un ordonnateur et aux articles 23 à 45, ce qu’est un comptable des deniers publics. À la lecture de ce texte il est évident que l’ex Premier Ministre, Laurent Lamothe, comme d’ailleurs tous les ministres incluant le Ministre des finances, sont des ordonnateurs de deniers publics, mais non des comptables des deniers publics...

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire