mardi 14 juillet 2015

Note de Cyrus Sibert, RéseauCitadelle, sur le faux Communiqué #40 expulsant Moise Jean-Charles.-


Concernant le faux Communiqué du week-end dernier annonçant l’expulsion du Candidat de la Plate-forme Pitit Dessalines par le Conseil Electoral Provisoire (CEP), Cyrus Sibert tient à informer le grand public qu’il n’approuve pas les pratiques d’utilisation de faux emails pour ses prises de positions, encore moins dans le discours politique. 

Je mets en défi Monsieur Edens Desbas et ses amis qui insinuent que le faux Communiqué publié le week-end dernier sur l’expulsion du Candidat de la Plate-Forme Pitit Dessalines est l’œuvre de Cyrus Sibert, ReseauCitadelle, de prouver le contraire. 

Cette action désespérée renverrait, de préférence, aux dirigeants de la Plate-forme Pitit Dessalines de Monsieur Moise qui veulent inciter leurs partisans à manifester pour intimider ce CEP parce qu’ils sont visiblement bouleversés par les informations crédibles publiées ces derniers jours sur la vraie nature de leur candidat.  

J’en profite pour signaler à mes détracteurs que  j’assume toujours mes idées et mes positions. Et en conséquence, mes publications sont toujours authentiques et portent obligatoirement ma signature.

Courageux, vaillant, résolu, fidèle combattant pour la promotion des plus faibles et toujours du coté des victimes, je suis apprécié ou détesté pour mes opinions et mes œuvres. J’assimile les critiques et j’apprécie les encouragements. D’ailleurs, je me fais une fierté d’affirmer ma position, de défendre mes points de vue et de déconstruire les idées infondées venues de travers.

Cyrus Sibert n’a pas besoin de faux emails pour détruire les faux arguments. Il aime la guerre des idées et s’amuse, comme dans une partie d’échec à confondre ses adversaires.

Alors, messieurs, vous perdez votre temps à insinuer que Cyrus Sibert de ReseauCitadelle est derrière cette manœuvre inutile et mal fagotée. Ce faux communiqué est une campagne publicitaire au profit de Monsieur Moise. Fabriquer un faux communiqué contre lui le fait passer pour victime. Exercice futile.

Je préfère analyser son passé afin de trouver des preuves solides démontrant qu’il ne répond pas aux critères établis pour briguer la Présidence. Pour preuve il existe un mandat du Juge d’instruction mettant en cause le Certificat de bonne vie et mœurs que Monsieur Moise a remis au CEP ; le Rapport de la Cour Supérieur de Compte sur la Commune de Cap-Haïtien, de 2007-2011, en sa page #10, indique que Monsieur Moise est impliqué dans le détournement de 3,7 millions de gourdes.

Ces deux éléments sont suffisants pour porter ce CEP à retirer le nom de Monsieur Moise de la liste des candidats agréés pour les élections Présidentielles. 

Avec ces deux munitions, point n’est besoin d’un faux Communiqué sans lendemain.

A ceux qui pensent que nous n’avons pas le droit de questionner la candidature de Moise Jean-Charles, nous rappelons que l’ex-Sénateur du Nord a construit toute sa réputation sur des accusations de corruption sans preuve contre le Président Michel Martelly. Il était le premier à exiger que ce CEP écarte Monsieur Laurent Lamothe faute de décharge. Il doit se souscrire à ses propres exigences.

J’en profite pour inviter le journaliste Daly Valet qui avait présenté Moise Jean-Charles comme un “homme intègre” sur Radio Vision 2000, à rectifier publiquement sa position. Récipient de plus de 3,7 millions de gourdes de la Mairie du Cap-Haïtien, par voie détournée et sans justifications, son leader, Moise Jean-Charles est souillé. Monsieur Valet doit fournir des explications sur la rubrique «Réceptions » justifiant le transvasement de cette somme faramineuse alors que la population capoise et les pauvres ont été dérobés des services de base. La nouvelle Haïti mérite mieux!

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti
14 juillet 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr

Lisez : Rapport complet de la Cour Supérieure des Comptes accusant Moise Jean-Charles, à sa page #10, de détournement de fonds publics.
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.


Enregistrer un commentaire