mardi 18 août 2015

Ce Conseil Electoral dépasse les bornes :

Excès de pouvoir du CEP contre les 3 candidats de Mirebalais.-

Dans un communiqué publié en date du 17 Aout 2015, le CEP informe la population en général, les partis, groupements politiques et les candidats en particulier, que 14 candidats sont radiés (13 à la députation et 1 au Sénat) en conformité avec l’article 119 du Décret électoral. 

Selon le communiqué, les candidats radiés sont tombés sous le coup des articles 196, 199, 203, 213, 214 et 218 du Décret électoral du 2 mars 2015. 


Et dans la dite liste nous lisons:



LUBIN Jean-Claude, candidat à la députation / Mirebalais ( Centre) PITIT DESSALINES
Irruption au Parquet de Mirebalais et casse de matériels.

DESGROTES Jean Franchi, candidat à la députation / Mirebalais (Centre) VERITE
Irruption au Parquet de Mirebalais et casse de matériels.

DORELIEN Fantal, candidat à la députation / Mirebalais ( Centre) FANMI LAVALAS
Irruption au Parquet de Mirebalais et casse de matériels.

Quelqu’un qui a “fait irruption au Parquet de Mirbalais et cassé des matériels” a t-il commis une infraction électorale? N’a t-il pas plutôt commis une infraction de droit commun? De quel droit Pierre-Louis Opont peut-il expulser ces candidats qui sont présumés innocents jusqu’au verdict d'un tribunal? 

On est en train de détruire ce pays en plaçant le CEP au dessus de toutes les institutions du pays, au mépris des principes fondamentaux de respect des droits de la personne humaine. Une institution électorale au-dessus de la justice, cela existe seulement en Haiti.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti
18 Aout 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
Enregistrer un commentaire