lundi 24 août 2015

Evans Paul, obligé d'imiter Laurent Lamothe en remobilisant l'Unité anti-Contrebande du Colonel Antoine Atouriste.-

@EvansPaulPM, obligé d'imiter @LaurentLamothe en remobilisant l'Unité anti-Contrebande du Colonel Antoine Atouriste.- 

La lutte contre la contrebande était la principale cause de la chute du 1er Ministre Lamothe suite à une conspiration des contrebandiers, des trafiquants de drogue et des kidnappers.

Aujourd'hui, Evans Paul et le Président Martelly font face à la réalité: La capacité de l'Etat haïtien dépend de ses ressources propres pour payer son personnel et financer des projets de développement et d'assistance sociale. 

A l'arrivée du gouvernement dit de Consensus du Premier ministre Evans Paul, pour donner satisfaction aux conspirateurs anti-Lamothe, le Colonel Atouriste a été révoqué de son poste de Directeur Général de ULCC (Unité de Lutte Contre Corruption). Il a été victime pour avoir exécuté les directives du Premier Lamothe qui avait fait de l'ULCC le fer de lance de la lutte contre la corruption et contre la contrebande. Sous le gouvernement Lamothe, le Colonel Atouriste avait tous les supports nécessaires pour mener à bien sa mission. 

Aussi, l'ULCC avait-elle bénéficié d'une augmentation de ressources financières et de matériels. 

Récemment, dans une interview accordée au journal LeNouvelliste.com, l'ambassadrice des Etats-Unis Pamela White a salué le travail de l'ULCC sous le gouvernement Lamothe. Cette institution de l'Etat a vu son effectif et ses ressources augmentés considérablement; c'est aussi le même constat pour la BLTS, la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants). 

L'ambassadrice sortante a affirmé que la DEA est satisfait du travail de la Police haïtienne, sous le gouvernement de Laurent Lamothe. « On a beaucoup travaillé avec la BLTS (Brigade de lutte contre les stupéfiants), dit-elle au cours de l'interview menée par Frantz Duval . En deux années, on est passé à 206 agents. Ils font un travail incroyable. La DEA est satisfaite du travail de la BLTS. » dixit Pamela White.

Ce que Madame White n'a pas dit : Pourquoi son Ambassade n'avait-elle pas supporté le gouvernement Lamothe et le Colonel Atouriste face aux assauts des contrebandiers, des trafiquants de drogue et des kidnappeurs?

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
________________

Haïti - Économie : Réactivation de la «Task Force» contre la contrebande.-
17/08/2015 11:40:28

Cette semaine Wilson Laleau, le Ministre de l’Économie et des Finances et Yves Germain Joseph, le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe ont procédé à la réactivation de la « Task Force » pour la Lutte anti Contrebande.

Rappelons que la « Task Force » est un Comité spécialisé, pluri-institutionnel qui regoupre le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique à travers ses composantes de la Police Nationale et des Commissaires du Gouvernement des 18 Juridictions de la République, le Secrétaire d‘État à l‘Inspection Fiscale, les Directions Générales des Douanes, des Impôts, de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et du Secrétariat Exécutif de la Commission Technique des Frontières (CTF).

Le Colonel Antoine Atouriste, Conseiller au Cabinet du Ministre de l’Économie et des Finances, assurera la coordination des travaux de la « Task Force », en collaboration avec la Commission Technique des Frontières.

Cette démarche participe d’emblée à la mise en œuvre du plan d’action contre la corruption menée par le Gouvernement depuis ces quatre dernières années. Ce dispositif vise également à accompagner les dernières mesures prises pour renforcer la présence de l’autorité de l’Etat sur tous les points frontaliers officiels. En même temps empêcher le développement des passages non autorisés sur toute la bande frontalière, dans l’objectif à court terme, d’augmenter les capacités de l’administration publique Haïtienne à collecter des taxes et redevances qui s’estiment à des pertes annuelles de l’ordre de 300 à 500 millions de dollars américains.

La reprise des travaux de la « Task Force » est aussi une réponse du Gouvernement aux nombreux appels des opérateurs économiques intervenant dans le commerce transnational, victimes à bien des égards par les actions malhonnêtes perpétrées de tous bords par ceux là qui transigent en dehors des principes élémentaires de droit.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-14863-haiti-economie-mesures-pour-l-industrie-de-la-farine-et-des-cereales-au-pays.html
http://www.haitilibre.com/article-14817-haiti-politique-vers-une-meilleure-gestion-des-frontieres.html
http://www.haitilibre.com/article-11932-haiti-economie-la-task-force-remplit-les-coffres-de-l-etat.html

HL/ HaïtiLibre

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.


Enregistrer un commentaire