mardi 1 septembre 2015

Moise Jean-Charles, le “Soulouque” de Daly Valet !!!

Moise Jean-Charles
L’histoire politique d’Haïti rapporte le phénomène Soulouque, commandant de Petit Goâve, élu Président d’Haïti par le Sénat incapable de dégager un consensus politique et sa naïveté de miser sur l’incapacité du Colonel intellectuellement peu sophistiqué à diriger seul le pays. 

Soulouque dut son élection à l’avidité et la cupidité des boyéristes qui jetèrent leur dévolu sur l’homme qu’ils crurent inapte et facile à leurrer sur les grands dossiers de la République. Informé du vote du Sénat, Soulouque, abasourdi,  déclara fameusement : « Je saurai me comporter en Chef. » 

Doué d’une intelligence naturelle, il garda intact les intérêts des boyéristes durant les premiers mois de son administration. Toutefois, président Soulouque fut vite métamorphosé en un monstre. Il massacra ses créateurs et imposa une dictature et une tyrannie sans précédent durant laquelle il se fit couronner Empereur Faustin 1er. 

Faible d’esprit, il crut nécessaire de faire appel à ses partisans dévoués pour raffermir son emprise sur le pouvoir. La terreur et la mort furent partout. Il arma les Zenglens du Bel Air afin de faire le contrepoids à tout mouvement capable de le renverser. D’où les Zenglendos et les chimères, sbires de certains des pouvoirs qui se sont succédé!

Aujourd’hui voilà, M. Daly Valet et son monde de la classe moyenne sont sur le point de rééditer cette funeste période de notre histoire. Ils comptent propulser un invalide à la tête de l’Etat dans l’espoir d’utiliser leur science infuse pour le manipuler à dessein.

Monsieur Valet se voit déjà Vice-Président, interprète francophone incontournable pour son président qui ne pourra pas lire un discours à l’Assemblée Générale des Nations Unies et à d’autres forums internationaux. Il se croit maitre manipulateur jusqu’à présenter le criminel de Milot contre qui fut émis un mandat d’amener du juge d’instruction du Cap-Haitien pour avoir incendié la propriété privée des opposants politiques ; un corrompu impliqué dans le détournement de 1.7 million de gourdes auprès de la Commune du Cap-Haitien, et ceci selon le rapport de la Cour des Comptes, comme un homme intègre et un non-violent.

Il est difficile de croire que ce Daly Valet qu’on avait l’habitude de suivre sur Signal Fm, puis sur Vision2000 durant les années 90s aurait descendu aussi bas.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
1 Septembre 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.


Enregistrer un commentaire