jeudi 17 septembre 2015

Qui veut supporter le régime Apartheid “Pitit Dessalines” de @DalyValet et de @SenateurMoise en Haiti? (Texte de Cyrus Sibert)

Le Sénateur Moise Jean-Charles lors des manifestations violentes dans la capitale haïtienne.
L’instrumentalisation politique de la polémique “Pitit Dessalines" contre “Pitit Pétion” a toujours été une question discriminatoire basée sur l’origine sociale d’une catégorie d’haïtiens, sur leur origine familiale et la couleur de leur peau. 

Le monde a vécu l’extermination des “Pitit indiens” et des “Pitit Juifs”. Aujourd’hui, les “Pitit Arabes” sont stigmatisés un peu partout à travers la planète. Nelson Mandela a combattu l’apartheid en Afrique du Sud, Martin Luther King a mené la lutte contre la ségrégation raciale en Amérique du Nord. En Europe et en Amérique Latine, les mouvements progressistes ont fait reculer le racisme. 

En Amérique du Sud, les “Pitit Indiens” et les “Pitit Africains” sont défavorisés. L’Argentine a même innové en appliquant une politique publique exterminant la grande majorité des “Pitit Africains” qui se trouvaient sur son territoire.

Haïti a vécu les régimes coloristes : mulâtriste du président Sténio Vincent et noiriste de président François Duvalier (Papa Doc) dont le bilan est lourd. Ils ont divisé la nation, armé un groupe social contre un autre pris comme bouc émissaire et finalement érigé un pouvoir tyrannique et liberticide.  

Au 21e siècle, notre pays, Haïti ne peut plus faire l’expérience d’un nouveau régime coloriste ni adopter un système socio-politique apartheid qui considère l’haïtien à partie de son origine sociale, sa descendance ou la couleur de sa peau plutôt que par ses qualités intrinsèques, ses capacités et ses réalisations.

Disons plutôt comme Martin Luther King : 
“ Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère.” (Extrait du discours de Martin Luther King, “I have a dream!)


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
17 Septembre 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire