samedi 19 septembre 2015

Résultat du PM EvansPaul : Le taux de croissance est inferieure à 2 %.-

Le taux de croissance est inferieure à 2 % selon le FMI.- Pourtant, avec @LaurentLamothe, la croissance était de 4.5%.

Le taux de croissance de l'économie haïtienne est inférieur a 2 % a indiqué en début de semaine, Christopher Walker, expert du Fonds Monétaire International. 

M. Walker a dirigé début septembre une mission d'évaluation de l'économie haïtienne et au eu plusieurs séances de travail avec le Premier Ministre Evans Paul, ainsi que les ministres des finances et des travaux publics. 

Selon M. Walker " Haïti continue de mettre en œuvre le programme appuyé par le FMI dans des conditions difficiles". Il juge que la grave sécheresse qui provoque des pertes pouvant aller jusqu'à 50 % dans les zones les plus touchées a eu un impact néfaste sur l'économie. En outre il fait état d'une baisse dans le secteur de la construction en raison notamment du recul de l'investissement public. 

De plus l'expert du FMI rappelle que le contexte d'incertitudes de la période électorale a été à l'origine de la forte dépréciation de la gourde au début de l'été 2015. Il juge que les autorités monétaires ont adopté de bonnes mesures qui ont permis au taux de change de regagner environ la moitié de sa baisse de 17 % par rapport au dollar pendant cette période. 

" Néanmoins, des risques considérables sont toujours présentes en ce qui a trait à la stabilité des finances publiques", a dit M. Walker déplorant la poursuite des subventions à l'EDH. Regrettant que les subventions avoisinent 2 % du PIB, l'expert du FMI recommande l'arrêt de l'achat d'achat de l'énergie à des prix très élevés auprès des fournisseurs privés. 

LLM / radio Métropole Haiti 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire