dimanche 25 octobre 2015

Haïti - FLASH : Élections sur fonds de violence à Petit-Goâve... #HaitiElections

25/10/2015 12:50:15

Haïti - FLASH : Élections sur fonds de violence à Petit-Goâve... #HaitiElections
Situation à Petit-Gôave par notre correspondant Guyto Mathieu. Les élections ont démarré ce matin à Petit-Goâve sur fonds de violence, de tensions, de heurts entre les partisans des deux candidats à la députation de Petit-Goâve : Jacques Stevenson Thimoléon et Germain fils Alexandre. 

Des tirs ont été entendus aux environs de 10h00 a.m à proximité du Centre de vote de l'École nationale des frères, selon certaines informations la police a dû tirer en l'air pour disperser une foule d'électeurs partisans très hostiles, qui s'apprêtaient à s'attaquer au véhicule de Thimoléon, qui allait voter à l'École nationale des frères... Les tensions se sont intensifiées par la suite, en raison selon certains électeurs qui attendaient en ligne, que le candidat aurait passé trop de temps au bureau de vote... D'autres informations non confirmées, laissent croire qu'un partisan du candidat Thimoléon aurait également tiré... Aucun blessé par balle n'a été rapporté durant ces incidents... Rappelons que plus tôt ce matin, des troubles ont éclaté à Vialet, Marose, Delates, (7ème section communale). Dans les Centres de vote du centre-ville et des sections communales, on a besoin de policiers en renfort. De nombreux citoyens ont fait le déplacement... Ils sont en rang devant les bureaux de vote et la police fouille d'abord chaque électeur, ce qui ralentit le processus de vote...

Par ailleurs, selon la Police National d'Haïti, au moins 27 personnes auraient été arrêtées à travers le pays depuis ce matin. 

Deux personnes ont été arrêtées à Marmont (Hinche), l'une pour perturbation et l'autre avait en sa possession une arme artisanale.

Deux mandataires du PHTK ont été arrêté au Centre de vote de l'École nationale de Tabarre.

Un individu détenant un faux mandat a été arrêté par la police au centre de vote de l'Institution mixte Frère Froisset à Delmas.

Une centaine d'électeurs n'ont pas été en mesure de trouver leur nom sur la liste électorale à l'École national de Beudot.

À Saint-Marc le Centre de vote Collège l'union a été transféré à l'Ecole presbytérale de Flerenceau.

À Petit-Goâve des hommes ont tentés d'emporter des urnes des Bureaux de votes #22 et #5.

Un homme a été arrêté par des agents de la PNH à l'école Sainte Anne de Cité Soleil, il portait un t-shirt d'observateur et était muni de plusieurs mandats...

Des électeurs ont été interdit d'entrer au Centre de vote de l’École foyer culturel Saint Vincent de Paul à Cité Soleil, jusqu'à présent on n’en connait pas la raison ce qui a provoqué une vive tension entre la PNH et ces électeurs refoulés.

À l'école Sainte Anne de Cité soleil où les élections avait été perturbé le 9 août dernier, la sécurité est renforce par des agents du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO).

À Poirrier (Nord) une localité de Saint-Marc, les opérations de vote ont été suspendue provisoirement suite à une altercation entre deux individus et un policier.

À Delmas dans certains Centre de vote, il y a plus de mandataires que d'électeurs !

En marge du scrutin, un policier a été tué accidentellement en manipulant un fusil de calibre 12...

Suivez toute la journée les élections en Haïti sur HaitiLibre.com

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-15569-haiti-flash-martelly-a-vote-violence-et-arrestations-en-hausse-la-pnh-ne-chome-pas-haitielections.html
http://www.haitilibre.com/article-15567-haiti-flash-retard-fraudes-violence-moderee-nombreuses-arrestations-haitielections.html
http://www.haitilibre.com/article-15566-haiti-flash-une-organisation-d-observation-electorale-exclus-pour-fraude.html
http://www.haitilibre.com/article-15564-haiti-flash-premier-tour-d-horizon-des-cv-un-candidat-arrete-pour-fraude-haitielections.html
http://www.haitilibre.com/article-15563-haiti-flash-les-elections-debutent-en-retard-securite-renforcee-haitielections.html

HL/ HaïtiLibre 
Enregistrer un commentaire