Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 30 novembre 2015

#HaitiElections2015 : Le dernier communiqué du G8 ne veut rien dire.- (Texte de @CyrusSibert)

1- Le G8 n’est pas un parti politique, le G8 n’a jamais pris part aux Elections. Donc, le G8 ne peut pas abandonner la course electorale. Cela ne veut rien dire!

2- Jude Célestin du parti LAPEH, n’ayant pas contesté les résultats ni notifié formellement sa décision d’abandonner la course électorale, plus de 72 heures après la publication des résultats définitifs, figure sur les bulletins de vote du 2e tour qui sont déjà sous pression et arriveront bientôt dans la capitale haïtienne.

3- Il existe entre les membres du G8, un jeu coquin (de crabes) dans lequel tout le monde demande à Jude Célestin de ne pas aller au second tour, alors que tranquillement ils n’écrivent pas au CEP pour renoncer à leur droit éventuel de le remplacer, en cas d’éviction, conformement à l’article 43.1 du décret electoral en vigueur. 

Les manoeuvres de François Duvalier à l’encontre de Daniel Fignolé. Sur ce point, Moise Jean-Charles et Maryse Narcisse imitent parfaitement Papa Doc. 

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle


samedi 28 novembre 2015

Martelly remobilise officiellement l’Armée d’Haïti.-

POU YON MOUN DI POU'M PAT SIPÒTE GWO PREZIDAN SA???? SÈL YON GWO PREZIDAN KA FÈ SA...


Publié le 27 novembre 2015 

Le président Michel Martelly n’a pas tenu sa promesse de ne prendre qu’un seul décret après le dysfonctionnement du Parlement le deuxième lundi de janvier 2015. En Conseil des ministres le 9 octobre, le Chef de l’État et le gouvernement d'Évans Paul ont adopté le « décret portant organisation et fonctionnement du ministère de la Défense » qui remobilise officiellement les Forces armées d’Haïti, démobilisées en 1994. Pour remplir sa mission, le ministère de la Défense dispose de structures organisées, dont les Forces armées d’Haïti, prévues en l’article 5 du décret, peut-on lire dans Le Moniteur # 205 du 26 octobre 2015. L’article 65 indique que « les Forces armées d’Haïti sont chargées la défense et de l’intégrité du territoire de la République ». « Les forces armées d’Haiti sont régies par les articles 264, 264-1, 264-2, 264-3, 265, 265-1,267, 267-1, 267-2, 267-3, 267-4, 267-5, 268 et 268-3 de la Constitution de 1987 amendée, par la loi constitutionnelle du 9 mai 2011 », selon l’article 66 de ce décret qui « abroge toutes lois ou dispositions de lois, tous décrets ou dispositions de décrets, tous décrets-lois ou dispositions de décrets-lois qui lui sont contraires et sera exécuté à la diligence du ministre de la Défense. » 

Le ministère de la Défense a 19 attributions comme : assurer la défense du territoire terrestre, frontalier, maritime, fluvial et aérien de la République ; assurer la sécurité l’intégrité matérielle du territoire, de la population, et contribuer à la sécurité nationale dans toutes ses dimensions ; participer au maintien de la paix sur tout le territoire de République dans les cas de force majeure ; participer à l’élaboration et à la coordination des mesures à prendre, en cas de guerre, de troubles civils ou de catastrophes naturelles ; veiller au développement, à la modernisation et à l’entretien des infrastructures militaires ; pourvoir au respect des lois, mesures, alliances, conventions, accords, traités et autres instruments juridiques relatifs à la défense ; assurer le contrôle de la fabrication, de l’achat, la vente, la distribution des armes de guerre, munitions, équipements et explosifs, sur le territoire national, conformément aux législations internationales et nationales ; établir les cartes militaires de la République; élaborer et superviser la politique de formation et d’éducation professionnelle des membres des forces de défense en vue d’assurer leur polyvalence et leur intégration; participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans nationaux de lutte contre le trafics illicites de biens, de stupéfiants, d’armes et de personnes, la piraterie et le terrorisme, dans le cadre des accords, traités et conventions relatifs au crime transnational organisé ; délivrer, s’il y a lieu, les permis de construire dans le voisinage d’un ouvrage à caractère militaire ; contrôler l’acquisition, l’importation, l’exportation ainsi que l’utilisation de l’équipement et du matériel militaires ; collecter et gérer toutes les informations relatives à la défense nationale ; coordonner la participation des forces de défense aux tâches de développement ; assurer la gestion des décorations militaires ; participer à l’organisation et à la supervision des activités du service civique mixte obligatoire (SCMO) en conformité avec les dispositions de l’article 268 de la Constitution ; participer à la lutte contre la cybercriminalité ; participer à l’organisation et à la supervision du service militaire en conformité avec les dispositions de l’article 2 de la Constitution et enfin exercer toutes autres attributions découlant de sa mission en conformité avec la Constitution et la loi. 

Pour remplir sa mission, le décret prévoit la création de plusieurs services et directions. Outre la direction de génie militaire, de défense civile, il est prévu dans le décret la direction des opérations spéciales. Conformément à l’article 41, cette direction doit s’informer sur tous les cas d’agression ou d’attaque provenant tant de l’intérieur que l’extérieur, de les analyser afin d’évaluer les risques de succès et d’échec, d’incident diplomatiques dans l’éventualité d’une intervention préventive ou répressive des forces d’opération spéciales ». Le ministre de la Défense, entre autres attributions, a la responsabilité d’entretenir les infrastructures militaires. 

Ce décret intervient à quelques mois de la fin du quinquennat du président Michel Joseph Martelly, souvent accusé par certains de ses opposants de réinstaurer l’ordre des baïonnettes en Haïti. La remobilisation des FAD’H est une promesse de campagne et un projet sur lequel le chef de l’État a travaillé des années durant pour que le pays ait les moyens d’assurer la défense, la sûreté du territoire. La remobilisation de l’armée, a souvent expliqué Michel Martelly, doit permettre un retrait ordonné de la MINUSTAH. Il n’y a pas encore de détails sur la taille de l’armée, officiellement remobilisée. Ni sur les ressources financières pour assurer son fonctionnement aux côtés de la PNH qui a plus de 14,000 policiers et policières. C'est vers des amis sud-américains comme l’Equateur que le président Michel Martelly s’est tourné pour la formation des premiers éléments -soldats et officiers- de cette armée. 

AUTEUR : Roberson Alphonse 
robersonalphonse@lenouvelliste.com 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

jeudi 26 novembre 2015

Jude Célestin kap ankouraje manifestasyon vyolan, kraze-brize, pa yon lidè reskonsab. Li paka chanje peyi a.-


Jude Célestin, yon lidè iresponsab.

Se Jude Célestin ki lakòz tout manifestasyon ak vyolans politik kap fèt nan zòn metropolitèn nan depi 5 novanm.

Olye pou’l prepare dezyèm tou eleksyon, Jude Célestin prefere alimante lespwa chimè asasin operasyon Bagdad yo fè yo kwè ke zak entimidasyon yap fè yo ap mennen yo yon kote. 


Jude Célestin reskonsab tout vit machin ki kraze ak tout moun ki viktim. 


Jude Célestin demontre tout moun ke li pa diferan de anachis vyolan yo kap simen la twoublay nan peyi-a depi 25 lane. Li pa yon lidè reskonsab. Li paka chanje peyi a.

mercredi 25 novembre 2015

Election Présidentielle-Résultat définitif : Le Core Group rencontre des acteurs, fixe sa position :


" pas de gouvernement de transition, oui à la poursuite du processus électoral". 

Publié le 24 novembre 2015

Le Core Group multiplie les rencontres avec beaucoup d’acteurs à un moment où les manifestations de l’opposition contre les résultats des élections s’amplifient à Port-au-Prince et que des voix appellent à la mise en place d’un gouvernement de transition. Au palais national, lundi, des diplomates étrangers, silencieux jusqu’à maintenant, ont rejeté les appels à la mise en place d’un gouvernement de transition. Il est important de compléter le processus électoral selon ces diplomates, cités par Jacqueline Charles dans un article du Miami Herald publié ce mardi matin.

Ce lundi, le Core Group a rencontré Jude Célestin, le candidat de Lapeh puis deux membres du groupe des 8, Sauveur Pierre Etienne et Jean Henry Céant, a confié au journal le coordonnateur de cette structure, l’ex-sénateur Jean Hector Anacasis. Le groupe des 8 a entre-temps décidé qu’il serait mieux d’éviter les rencontres individuelles, a expliqué Jean Hector Anacasis, indiquant qu’il a eu une rencontre ce mardi avec Sandra Honoré, chef de la MINUSTAH, numéro un du Core Group. 

Le Core Group est en quête d’informations parce qu’il veut comprendre la situation politique, loin d’être claire pour ces diplomates même s’ils fonctionnent avec Martelly, a indiqué Jean Hector Anacasis, soulignant qu’il s’aligne sur la position du peuple haïtien. 

L’ex-sénateur Jean Hector Anacasis n’était pas en mesure de confirmer ni infirmer si le président Michel Martelly a effectivement appelé Jude Célestin ce mardi pour le féliciter après la proclamation des résultats définitifs du premier tour qui le place au second, derrière Jovenel Moïse, le candidat du pouvoir. Ils devraient, sauf changement, croiser le fer au second tour prévu pour le 27 décembre par le calendrier électoral. Le journal a appris d’une source bien informée que Sandra Honoré a également rencontré le Forum économique du secteur privé, mardi après-midi. 

Contacté par le journal, Grégory Brandt, après un sourire, n’a ni confirmé ni infirmé. Le forum rencontre beaucoup de monde et tout le temps, a répondu Grégory Brandt mardi soir. Sur la publication des résultats définitifs du premier tour de la présidentielle et des manifestations de rues, le patron des patrons a indiqué que le forum ne fait pas de commentaires. 

Le Core Group, a appris le journal, a rencontré des organisations de défense des droits humains. « Le Core Group est très inquiet par rapport à la nouvelle dimension que prend la crise », a indiqué une source, soulignant que ces diplomates ont été clairs : pas de gouvernement de transition, oui à la poursuite du processus électoral. 

D’autres sources ont confié que le Premier ministre Evans Paul a rencontré des diplomates du Core Group. Toutefois, ont affirmé ces sources, le Premier ministre est dans ses petits souliers après s’être dit ouvert, malgré sa perplexité, au principe de vérification par une commission indépendante telle que souhaitée par le groupe des 8. Si certains acteurs rencontrent le Core Group, d’autres refusent de le faire. Selon deux sources au sein de l’organisation politique Fanmi Lavalas, le parti a été contacté par des responsables du Core Croup qui ont voulu les rencontrer. « Nous n’acceptons pas encore de les rencontrer », ont-elles fait savoir à Le Nouvelliste. 

Sauveur Pierre Etienne a confié au journal que la patronne de la Minustah, Sandra Honoré, l’avait contacté pour une rencontre. Le candidat a fait savoir que la rencontre devait avoir lieu en présence de tous les huit candidats. Officiellement, le groupe des huit ne s’est pas encore prononcé sur la publication des résultats définitifs du premier tour de la présidentielle. Jude Célestin, Steven Benoit, Eric Jean Baptiste, Sauveur Pierre Etienne, Mario Andrésol, Jean-Charles Moïse, Jean-Henry Céant et Samuel Madistin vont se rencontrer cette semaine pour fixer leur position sur ces résultats, fait savoir au journal le leader de l’OPL. 

Roberson Alphonse et Robenson Geffrard 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

mardi 24 novembre 2015

Haiti/Élections : Les résultats définitifs du 1er Tour des élections présidentielles.-

Le Conseil électoral provisoire (CEP) a présenté, ce mardi, au cours d'une conférence de presse donnée au local de l'institution à Pétion ville, les résultats définitifs du 1e tour de la présidentielle, a-t-on appris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

Selon le président du CEP, les candidats à la présidence qui iront au second tour sont Jovenel Moise (508.761 voix soit 32.76%) et Jude Célestin (392.782 voix soit 25.29%).

Pierre Louis Oppont dit souhaiter un calme dans les rues, car le pays aura besoin de sérénité pour la suite du processus prévu pour le 27 décembre 2015, a-t-il ajouté.





FLASH!!! Le BCEN rejète à l'unanimité la demande des contestataires d'exclure Jovenel Moise.-


Les 5 juges siègeant dans le cadre du traitement des deux cas de contestation ,en rapport avec les deux candidats à l a Presidence Cluny Vilaire Duroseau et Dr Maryse Narcisse, ont rejeté, à l'unanimité,  la  demande formulée par ces derniers, à savoir l exclusion de Jovenel Moise dans la course électorale. 

Apres avoir demandé au CEP d éliminer une cinquantaine de procès -verbaux classés irréguliers, les 5 Juges ont tous paraphé le verdict du BCEN qui a été transmis très tôt ce matin aux Conseillers électoraux.

Dans moins de 72 heures, le Conseil électoral rendra officiels les résultats définitifs du  1et tour des élections présidentielles 2015  qui n 'auront pas changé : 
1er) Jovenel Moise
2eme) Jude Célestin
3eme)Moise Jean Charles
4eme)Dr Maryse Narcisse

A noter que le second tour est prévu pour le 27 décembre 2015 entre Jovenel Moise et Jude Célestin; et la campagne électorale débutera ce vendredi 27 novembre et durera 1 mois.

Michael Geilenfeld toujou devan lajistis peyi Dayiti (Cour d'Appel) pou pedofil ak vyol sou timoun.-

Yè lendi 23 novanb 2015, pou yon 4e fwa, lakou dapèl Port-au-Prince tande dosye Michael Geilenfeld, ki se yon blan meriken, yon ansyen frè legliz ki rekonèt, avwe ke li se masisi epi kap dirije yon ofelina pou ti gason nan Peyi Dayiti, yon blan ke anpil jenn ak timoun akize deske li vyole yo —nan ofelina Saint-Joseph ki twouve’l nan Delmas 91.

1- Eske yon masisi yo akize plizyè fwa pandan 25 lane pou pedofil (ki vle di abi seksyèl vyòl sou timoun) gen dwa dirije yon ofelina pou ti gason nan peyi Dayiti? 

2- Eske lajistis pa dwe kondane Geilenfeld pou sa li fè sou timoun yo, entèdi li louvri ofelina nan peyi Dayiti epi depòte li voyel ale nan peyi’l paske Ayti pagen sèvis pou jere konpòtman moun sa yo?

3- Fòk nou siyale ke gen yon ansyen reskonsab menm ofelina sa ki te konn travay ak Michael Geilenfeld ki kondane nan peyi Canada pou zak abi seksyèl sou timoun peyi Dayiti. Misye rele John Duarte.
Gade sou sit entènèt sa wap wè enfòmasyon sou arestasyon John Duarte ak relasyon li te gen ak Michael Geilenfeld andedan òfelina Saint-Joseph Delmas 91: http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/04/john-duarte-geilenfeld-2-religieux-dits.html


Blan meriken sa ki rekonèt ke li se masisi devan jij Al Duniel Dimanche, di li pa janm fè masisi ak timoun piti. Anpil jenn gason ki pase nan ofelina Saint-Joseph di Geilenfeld vyole yo lè yo te piti.

Michael Geilenfeld rekonèt ke depi 1990 toujou gen jenn kap leve kanpe denonse abi seksyèl yo di yo sibi andedan ofelina Saint-Joseph Delmas 91. Sa rive plis pase 7 fwa. Jenn yo kon ale nan Anbasad peyi Meriken pote plent, yo konn ale nan Bien Etre Social (IBESR), yo te ale nan TNH, epi yo eseye ale Lajistis plizyè fwa, men lajan toujou bloke yo, Direktè ofelina a ki gen gwo mwayen toujou bloke sa. Li toujou di yo: “li se pòt an fè, yo se pòt an bwa.” Lap toujou gen gwo avoka pou chache kòwonp tout moun epi pèmet li kontinye banbile nan peyi Dessalines nan explwate timoun nou yo menm jan ak tan lesklavaj.

Sa ki pi grav la, ofelina sa gen bon jan relasyon ak yon òganizasyon pedofil yo rele NAMBLA (North American Man/Boy Love Association) ki ap mande pou granmou kapab gen dwa fè bagay ak timoun. NAMBLA menm voye kòb bay ofelina Saint-Joseph. Nan lantèman Tom Reeves ki se fondatè oganizasyon NAMBLA, yo te kolekte lajan pou ofelina Saint-Joseph. 



Gade sou sit entènet sa, dènye paragraf : http://www.nambla.org/tom_reeves.html

Kidonk NAMBLA ki ap chache peyi kote bagay yo fasil pou manb li yo al fè touris seksyèl (fè bagay ak timoun gason) ap swiv prosè Kou Dapèl Port-au-Prince lan. Tout desizyon favorab ap bay yo plis dwa rantre nan peyi a, pran pòz se ofelina yap fè pou ti gason, epi lè timoun yo revòlte yap di se paske yo masisi ki fè yo akize yo di yo pedofil. Se kanpay sa Michael Geilenfeld fè. Lap pwofite de lwa an favè masisi yo ki gen dwa marye pou’l mache di tout kote : " Aysyen pa vle wè masisi, se paske li masisi ki fè yap akize’l". Alòske pagen moun ki konsène pa chwa seksyèl yon granmoun ki deside fè bagay ak granmou gason parèy li. Sa ki konsène nou, sèke tout akizasyon yo se timoun ki toujou fè yo, depi nan lane 1990 timoun nan ofelina Saint-Joseph ap revòlte kont zak vyòl ak abi seksyèl Geilenfeld fè kont yo. Se paske yo malere, paske yo pagen lajan ak konesans, se paske yap viv nan yon peyi kote yo pa bay pòv malere valè kifè yo pa janm tande vwa yo.

Prosè sa gen anpil enpòtans pou sekirite timoun nan peyi Dayiti. Desizyon ki pral soti ladan’l pral ankouraje pedofil oubyen dekouraje yo. Moun kap dirije ofelina yo pral konnen ke fòk yo pa fè nenpòt bagay ak timoun yo pou lajistis peyi Dayiti pa pouswiv yo. Reskonsab ofelina yo ap ka konprann tou ke lajan ONG pap ka anpeche lajistis kondane yo si yo koupab. Tout jij pa kòwonpi.

Nou menm nan RéseauCitadelle, nou fè devwa nou, akonpaye viktim yo kap goumen depi plis pase 25 lane, anba gwo entimidasyon, pou fè yo tande vwa yo. Nou ede yo fè tande vwa yo. De 2011 - lè nou aprann bagay dwòl sa - a jounen jodia, anpil moun tandan pale de dosye sa. Men nou paka fè tout bagay. Se lajistis peyi Dayiti ki pou deside si lap aksepte jwe ak dosye sa oubyen si lap trase yon egzanp ki ka proteje tout timoun nan peyi Dayiti. Paske nan okenn peyi serye sou latè: 1- Michael Geilenfeld patap ka reskonsab ofelina; 2- kote li rete yo tap fè tout moun konnen ki jan de moun li ye; 3- yo tap ankadre viktim yo ede yo ak tèt chaje sikolojik konsekans abi sa yo lakoz nan vi yo, yo tap konprann ke konpòtman yo jodi se konsekans sa ki te rive yo nan yon ofelina kote yo te dwe prepare yo, edike yo, ede reyisi nan lavi.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
24 novembre 2015
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

samedi 21 novembre 2015

COMMUNIQUE de la MINUSTAH : "Eviter tout recours à la violence, à des intimidations de toutes sortes, à la diffamation.."


Madame Sandra Honoré déplore l'utilisation de la violence politique en #Haiti et réitère que « des efforts doivent être consentis par tous les acteurs de la vie nationale en vue d’éviter tout recours à la violence, à des intimidations de toutes sortes, à la diffamation ou à des actes pouvant contribuer à l’atteinte aux personnes et aux biens privés ou publiques, dans l’exercice du droit de manifester et de la liberté d’opinion ».-

PIO/PR-523/2015

Port-au-Prince, le 21 novembre 2015 – La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti (RSSG) déplore dans les termes les plus forts l’utilisation réitérée de la violence lors des manifestations de ces derniers jours ayant provoqué la mort d’un citoyen haïtien ce 20 novembre, dans des circonstances qui restent à déterminer, des blessés, dont des candidats à la présidence, le 18 novembre, ainsi que des dégâts matériels causés à la propriété privée.

La liberté de manifester pacifiquement et la liberté d'expression sont des droits civils et politiques garantis par les conventions internationales, inscrits dans la constitution haïtienne et soutenus par la loi.  

La RSSG condamne fermement les actes de violence et réitère que « des efforts doivent être consentis par tous les acteurs de la vie nationale en vue d’éviter tout recours à la violence, à des intimidations de toutes sortes, à la diffamation ou à des actes pouvant contribuer à l’atteinte aux personnes et aux biens privés ou publiques, dans l’exercice du droit de manifester et de la liberté d’opinion ».

Dans le cadre du renforcement de l’état de Droit, il incombe aux autorités haïtiennes de prendre les mesures qui s’imposent pour que le droit de manifester pacifiquement soit respecté, que les enquêtes soient conduites avec célérité et que les personnes responsables des violences soient poursuivies et jugées en conformité avec la loi.

Renouvelant l’appel au dialogue et au respect des prescrits légaux, la RSSG a ajouté qu’« il incombe également aux citoyens haïtiens et aux citoyennes haïtiennes de rejeter la violence sous toutes ses formes en général et tout particulièrement dans le cadre du processus électoral en cours, crucial pour la consolidation de la démocratie et de la stabilité, seules conditions permettant le développement du pays et le respect des droits socioéconomiques de tous et de toutes ».

*  *  *
Contact média:
Sophie Boutaud de la Combe
Porte-Parole et Chef adjointe de la Communication, MINUSTAH

Ceux qui contestent la présidentielle, sont satisfaits de leur victoire municipale.-





#HaitiElections25octobre2015 : Ceux qui contestent le résultat de l'élection présidentielle sont satisfaits de leur victoire au niveau de certaines mairies. Ce tableau prouve encore la tendance des présidentielles. PHTK ap mennen!


jeudi 19 novembre 2015

La Vérité sur l'intervention de la PNH lors de la Manif du 18 nov. 2015 ...

La vérité sur l'intervention de la police haïtienne lors de la manif du 18 novembre 2015 à Pétion-ville. Manipulation des leaders politiques. @SBenoit2015 Le Sénateur Steven Benoit est irresponsable d'avoir pris part à ce que vous allez voir. (Source Ayiti Cheri)



Poukisa se sèl rezilta eleksyon pou pòs Prezidan ki lakòz manifestasyon? Senatè, Depite ak Majistra menm pati sa yo satisfè.-

Poukisa se sèl rezilta eleksyon pou pòs Prezidan ki lakòz manifestasyon?

Pagen manifestasyon pou Senatè ak Depite;
Pagen manifestasyon pou Majistra;

Alòske tout lòt moun satisfè de rezilta yo, oubyen ale nan kontestasyon daprè dekrè elektoral la, se sèl moun ki gen foli prezidan yo kap pale de fwod. 

Koman fè nan yon menm eleksyon ki te fèt jou 25 oktòb 2015 pou Prezidan, palmantè ak Majistra, se sèl kandida Prezidan yo kap pale de fwod mandatè? Tout moun konnen ke tout pati te guen mandatè. 


Koman lòt kandida ki eli anba banyè Lavalas, Kout Pitit Dessalines oubyen Lapè, Verite ak Renmen Ayiti ka satisfè de rezilta ki soti nan eleksyon 25 oktòb 2015 yo pandan kandida pou pòs prezidan menm pati sa yo ap di eleksyon yo pat bon?

La réalité politique en Haiti : Démocratie ou Dictature des groupes organisés?

La lutte politique actuelle en Haiti met en face 2 systèmes:

A- Démocratie des anarcho-populistes, vieille de 25 ans = Dictature de groupes de militants affairistes au niveau urbain [Violence politique (Terrorisme de basse intensité) + Occupation violente de l’espace public (Manifestation + intimidation + casses + incendie)] + Presse mensongère et manipulatrice.

(Après avoir pris d’assaut la Primature avec Evans Paul, ils cherchent une transition avec un Président provisoire.)


B- Démocratie représentative réclamée par le peuple = Vote populaire librement exprimé au niveau national + Fonctionnement des institutions représentatives + Presse objective.

#HaitiElections2015 : Les Résultats des municipales confirment la tendance des présidentielles.-


#Haiti-Résultats des élections municipales: La tendance des présidentielles se confirme. Le peuple rejette les partis traditionnels et les extrémistes de tendance Lavalas. Il préfère une expérience avec de nouveaux leaders, des artistes, des jeunes ou des gens connus pour leur contribution sociale.
17/11/2015 05:55:00 

Le Conseil électoral provisoire (CEP) a publié lundi soir sur son site internet les résultats préliminaires des élections pour les municipalités. Certaines surprises sont à signaler dans certaines villes.

A Pétion-Ville, Dominique Saint Roc du parti UNDH (fondé récemment par le conseiller du chef de l’Etat, Thierry Mayard-Paul) arrive en tête des élections avec 6 089 voix, soit 14,56%, suivi de Kettelyne Polinice (PHTK) avec 6 009 voix pour 14.37% des voix exprimées. Claire Lydie Parent, qui a dirigé la commune pendant deux mandats, arrive en troisième position, selon les résultats préliminaires. Madame Parent a obtenu 5 927 voix, soit 14, 17% du vote.

A Delmas, Wilson Jeudy est en route pour briguer un troisième mandat à la tête de la mairie. Il arrive en tête de ces élections pour sa commune avec 9 455 voix (21, 16%). Le concurrent le plus proche, Jean Maxon Guerrier de Fanmi Lavalas, n’a récolté que 4 266 voix, soit 9, 55%.

A Port-au-Prince, selon les résultats communiqués, le parti du pouvoir, avec 14,06% du vote, arrive en tête des élections. 10 308 personnes ont voté pour le candidat du PHTK, Joseph Pierre Richard Duplan, qui a été agent intérimaire avant de démissionner pour se porter candidat à la mairie. Ralph Youri Chevry du parti LAPEH (de Jude Célestin) arrive en deuxième position avec 9 969 voix, soit 13,60% du vote.  Julien Paulna Brutus de Fanmi Lavalas et Daniel Lainé arrivent respectivement en troisième et quatrième position avec 12,08% et 8,52%.  

Pour la commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre, inscrit sous la bannière de VERITE, a récolté 10 236 voix (23,32%). Il est suivi du candidat de MAS, Jean Berthaud Blanchard avec 4 030 voix, soit 9,18 % du vote.

A Tabarre, Nice Simon est en bonne position pour diriger la commune. L’actrice de I love you Anne, qui s'est inscrite sous la bannière de Renmen Ayiti, arrive en tête des élections, malgré ses 1 727 voix, soit 10,46% du scrutin. Chenet Corrielant de PONT a obtenu 7,59% du vote avec ses 1 253 voix.

L'homme d'affaire, propriétaire de média, Rony Colin, inscrit sous la bannière du parti Palmis, est en pole position pour diriger la mairie de la Croix-des-Bouquets. Il récolté 4 343 voix, soit 15,92% du scrutin. Rony Colin est suivi du candidat de Platfòm Leve Kanpe, Pierre Marius Saint Pierre avec 9,73%, pour 2 650 voix.

Sud

L’ancien sénateur Jean Grabriel Fortuné pourrait être le premier citoyen de la ville des Cayes. Selon les résultats préliminaires, l’ex-délégué départemental a recueilli 10 910 voix, soit 42, 34% du scrutin. Son concurrent Louis Erius St-Germain de VERITE arrive en deuxième position avec ses 6 685 voix, soit 25,95%. 

Dans la commune de Camp-Perrin, le parti du pouvoir aura probablement les clés de la mairie. Selon les résultats préliminaires, Enor Tilus de PHTK arrive en tête avec 1900 voix suivi de Reguel Casséus de VERITE avec 1 605 voix.

Nord

Jean-Claude Mondésir de l’organe politique Bouclier est mieux placé pour diriger la mairie du Cap-Haïtien. Selon les résultats, 6 467 personnes, soit 16,62%, ont placé leur confiance en ce dernier pour prendre les rênes de la mairie. 5 342 autres ont voté pour Friger Dolciné du PHTK. Soit 13,73% du vote

Nord-Ouest

En attendant les résultats définitifs, le parti Fusion pourrait remporter la mairie de Port-de-Paix. Son candidat Josué Alusma arrive en tête des élections municipales avec 5 921 voix, soit  22, 94%. Vient en deuxième position Jean Hérard Léandre du PHTK avec 4 142 voix, soit 16, 05 %.

Nord-Est

Des huit candidats à la mairie de Fort-Liberté, chef-lieu du département du Nord-Est, Jean-Jacques Etienne de Konsyans Patriyotik est mieux placé. Ce dernier a récolté 2 914 des 11 441 votes exprimés. Jean-Jacques Etienne est suivi du candidat de Fanmi Lavalas, Lumage Etienne, avec 2 423 voix.

A Ouanaminthe, Démétrius Luma du PHTK est placé en première position avec 4 753 voix, soit 23,18%. Il est suivi du candidat du parti Fanmi Lavalas, Claude Joazard, ayant récolté 4 067 voix, soit 19,84%.

Artibonite

Le parti AAA du sénateur Youri Latortue est aux commandes. Un Latortue au Sénat, un autre à la mairie de la ville. Neil Latortue est en route pour diriger la commune. Selon les résultats communiqués par le CEP, 8 855 personnes ont voté pour ce dernier, ce qui le place en tête avec 30, 06% des votes exprimés. Neil Latortue est suivi d du candidat de Renmen Ayiti, Saint-Justin Pierrelus, pour qui 6 888 personnes ont voté, soit 23, 39%.

Hinche

A Hinche, le candidat du parti Kontra pèp la, Jonel Jean Baptiste caracole en tête, avec 26,40% des votes. 5 132 personnes ont voté pour ce dernier. Son plus proche concurrent est loin derrière avec 13,38% des voix. 2 600 personnes avaient souhaité que le candidat du KID, Emmanuel Frans Pitton, prenne les rênes de la mairie de Hinche.

Sud-Est

Marky Kessa du KID est en passe de devenir le prochain maire de Jacmel. Il a récolté 4 748 voix, pour 16,07%. Amil Roland Zenny, inscrit sous la bannière de PHTK, arrive en deuxième position avec 15,96%, pour 4 714 voix

Nippes

A Miragaône, Yves Métellus de Fanmi Lavalas arrive en tête des municipalités avec 13,73% des votes. 1 947 personnes ont voté pour lui. Yves Métellus est suivi de Stony Franklin de PHTK pour qui 1 770 personnes ont voté, ce qui représente 12,48% du scrutin. 

A Anse-à-Veau, Yves Cassamjor de VERITE arrive en tête avec 21, 48%. Selon les résultats, 1 277 personnes ont placé leur confiance en lui, et 1 231 autres en Jean Marie Fouché, candidat du KID. Ce dernier obtient le score de 20,71%.

Grand’Anse

A Jérémie, Claude Harry Milord est en pôle position pour devenir le maire de la ville. Le candidat du 3 e Voie a récolté 18,11% des voix, suivi du candidat de PHTK, Jean Reymond Durogène avec 11,61% des voix.

Contrairement aux élections présidentielle et législatives, il n’y a pas de second tour pour les municipalités. La seule arme des candidats reste la contestation, dont les règles sont définies par le décret électoral. 

Valéry Daudier, Le Nouvelliste
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.