jeudi 19 novembre 2015

#HaitiElections2015 : Les Résultats des municipales confirment la tendance des présidentielles.-


#Haiti-Résultats des élections municipales: La tendance des présidentielles se confirme. Le peuple rejette les partis traditionnels et les extrémistes de tendance Lavalas. Il préfère une expérience avec de nouveaux leaders, des artistes, des jeunes ou des gens connus pour leur contribution sociale.
17/11/2015 05:55:00 

Le Conseil électoral provisoire (CEP) a publié lundi soir sur son site internet les résultats préliminaires des élections pour les municipalités. Certaines surprises sont à signaler dans certaines villes.

A Pétion-Ville, Dominique Saint Roc du parti UNDH (fondé récemment par le conseiller du chef de l’Etat, Thierry Mayard-Paul) arrive en tête des élections avec 6 089 voix, soit 14,56%, suivi de Kettelyne Polinice (PHTK) avec 6 009 voix pour 14.37% des voix exprimées. Claire Lydie Parent, qui a dirigé la commune pendant deux mandats, arrive en troisième position, selon les résultats préliminaires. Madame Parent a obtenu 5 927 voix, soit 14, 17% du vote.

A Delmas, Wilson Jeudy est en route pour briguer un troisième mandat à la tête de la mairie. Il arrive en tête de ces élections pour sa commune avec 9 455 voix (21, 16%). Le concurrent le plus proche, Jean Maxon Guerrier de Fanmi Lavalas, n’a récolté que 4 266 voix, soit 9, 55%.

A Port-au-Prince, selon les résultats communiqués, le parti du pouvoir, avec 14,06% du vote, arrive en tête des élections. 10 308 personnes ont voté pour le candidat du PHTK, Joseph Pierre Richard Duplan, qui a été agent intérimaire avant de démissionner pour se porter candidat à la mairie. Ralph Youri Chevry du parti LAPEH (de Jude Célestin) arrive en deuxième position avec 9 969 voix, soit 13,60% du vote.  Julien Paulna Brutus de Fanmi Lavalas et Daniel Lainé arrivent respectivement en troisième et quatrième position avec 12,08% et 8,52%.  

Pour la commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre, inscrit sous la bannière de VERITE, a récolté 10 236 voix (23,32%). Il est suivi du candidat de MAS, Jean Berthaud Blanchard avec 4 030 voix, soit 9,18 % du vote.

A Tabarre, Nice Simon est en bonne position pour diriger la commune. L’actrice de I love you Anne, qui s'est inscrite sous la bannière de Renmen Ayiti, arrive en tête des élections, malgré ses 1 727 voix, soit 10,46% du scrutin. Chenet Corrielant de PONT a obtenu 7,59% du vote avec ses 1 253 voix.

L'homme d'affaire, propriétaire de média, Rony Colin, inscrit sous la bannière du parti Palmis, est en pole position pour diriger la mairie de la Croix-des-Bouquets. Il récolté 4 343 voix, soit 15,92% du scrutin. Rony Colin est suivi du candidat de Platfòm Leve Kanpe, Pierre Marius Saint Pierre avec 9,73%, pour 2 650 voix.

Sud

L’ancien sénateur Jean Grabriel Fortuné pourrait être le premier citoyen de la ville des Cayes. Selon les résultats préliminaires, l’ex-délégué départemental a recueilli 10 910 voix, soit 42, 34% du scrutin. Son concurrent Louis Erius St-Germain de VERITE arrive en deuxième position avec ses 6 685 voix, soit 25,95%. 

Dans la commune de Camp-Perrin, le parti du pouvoir aura probablement les clés de la mairie. Selon les résultats préliminaires, Enor Tilus de PHTK arrive en tête avec 1900 voix suivi de Reguel Casséus de VERITE avec 1 605 voix.

Nord

Jean-Claude Mondésir de l’organe politique Bouclier est mieux placé pour diriger la mairie du Cap-Haïtien. Selon les résultats, 6 467 personnes, soit 16,62%, ont placé leur confiance en ce dernier pour prendre les rênes de la mairie. 5 342 autres ont voté pour Friger Dolciné du PHTK. Soit 13,73% du vote

Nord-Ouest

En attendant les résultats définitifs, le parti Fusion pourrait remporter la mairie de Port-de-Paix. Son candidat Josué Alusma arrive en tête des élections municipales avec 5 921 voix, soit  22, 94%. Vient en deuxième position Jean Hérard Léandre du PHTK avec 4 142 voix, soit 16, 05 %.

Nord-Est

Des huit candidats à la mairie de Fort-Liberté, chef-lieu du département du Nord-Est, Jean-Jacques Etienne de Konsyans Patriyotik est mieux placé. Ce dernier a récolté 2 914 des 11 441 votes exprimés. Jean-Jacques Etienne est suivi du candidat de Fanmi Lavalas, Lumage Etienne, avec 2 423 voix.

A Ouanaminthe, Démétrius Luma du PHTK est placé en première position avec 4 753 voix, soit 23,18%. Il est suivi du candidat du parti Fanmi Lavalas, Claude Joazard, ayant récolté 4 067 voix, soit 19,84%.

Artibonite

Le parti AAA du sénateur Youri Latortue est aux commandes. Un Latortue au Sénat, un autre à la mairie de la ville. Neil Latortue est en route pour diriger la commune. Selon les résultats communiqués par le CEP, 8 855 personnes ont voté pour ce dernier, ce qui le place en tête avec 30, 06% des votes exprimés. Neil Latortue est suivi d du candidat de Renmen Ayiti, Saint-Justin Pierrelus, pour qui 6 888 personnes ont voté, soit 23, 39%.

Hinche

A Hinche, le candidat du parti Kontra pèp la, Jonel Jean Baptiste caracole en tête, avec 26,40% des votes. 5 132 personnes ont voté pour ce dernier. Son plus proche concurrent est loin derrière avec 13,38% des voix. 2 600 personnes avaient souhaité que le candidat du KID, Emmanuel Frans Pitton, prenne les rênes de la mairie de Hinche.

Sud-Est

Marky Kessa du KID est en passe de devenir le prochain maire de Jacmel. Il a récolté 4 748 voix, pour 16,07%. Amil Roland Zenny, inscrit sous la bannière de PHTK, arrive en deuxième position avec 15,96%, pour 4 714 voix

Nippes

A Miragaône, Yves Métellus de Fanmi Lavalas arrive en tête des municipalités avec 13,73% des votes. 1 947 personnes ont voté pour lui. Yves Métellus est suivi de Stony Franklin de PHTK pour qui 1 770 personnes ont voté, ce qui représente 12,48% du scrutin. 

A Anse-à-Veau, Yves Cassamjor de VERITE arrive en tête avec 21, 48%. Selon les résultats, 1 277 personnes ont placé leur confiance en lui, et 1 231 autres en Jean Marie Fouché, candidat du KID. Ce dernier obtient le score de 20,71%.

Grand’Anse

A Jérémie, Claude Harry Milord est en pôle position pour devenir le maire de la ville. Le candidat du 3 e Voie a récolté 18,11% des voix, suivi du candidat de PHTK, Jean Reymond Durogène avec 11,61% des voix.

Contrairement aux élections présidentielle et législatives, il n’y a pas de second tour pour les municipalités. La seule arme des candidats reste la contestation, dont les règles sont définies par le décret électoral. 

Valéry Daudier, Le Nouvelliste
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire