mardi 17 novembre 2015

#‎HaitiPrésidentielles2015‬ : Pourquoi le CEP ne peut pas accepter la proposition des mauvais perdants?

#Haiti: C'est un dilemme pour le CEP et les mauvais perdants. Plus, on écarterait des procès-verbaux sur la base des accusations de l'opposition, plus l’écart entre M. Jovenel Moise ( @MoiseJovenel ) et M. Jude Célestin ( @JCelestin2016 )serait grand. L'enquête du CEP sur les fraudeurs a déjà démontré que les coupables viennent de tous les secteurs et en majorité des partis contestataires. 

On peut remarquer que les mauvais perdants ne sont pas enthousiasmés par l'idée de punir les fraudeurs. 

 Personne n'est dupe. Il est clair qu'il serait plus facile de prendre le CEP au mot en exigeant la publication de la liste des fraudeurs. Les mauvais perdants savent que cela n'irait pas dans le sens de leur objectif. Il cherche donc une commission partisane de type Commission Présidentielle anti-Lamothe qui leur a permis de contrôler la Primature et le Conseil Electoral Provisoire. 

Quand au CEP de Pierre-Louis Opont, il sait pertinemment que la proposition des mauvais perdant risque de démontrer que Jovenel Moise a remporté les élections dès le 1er Tour. Au lieu de suivre l'idée stupide des perdants qui risquerait d'éliminer la possibilité d'un second tour avec toutes les possibilités que cela engendre, le CEP adopte une position légaliste en qualifiant la dite proposition d'illégale.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle




____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time." (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire